Aux Etats-Unis, plus d'un million et demi de migrants vont bénéficier de la suspension des expulsions

Pour le gouvernement américain, ils devaient être un peu plus de 800.000 à remplir toutes les conditions fixées par Barack Obama dans le décret signé au mois de juin: être âgé de 15 à 30 ans, être arrivé sur le territoire avant l’âge de 16 ans, être scolarisé ou diplômé et n’avoir aucun antécédent judiciaire.

En fait, au lieu de 800.000, ils seront finalement plus du double ! Un million 760 mille selon l’Institut américain des politiques migratoires, le MPI. Ce centre d’études indépendant affirme qu’un million 260 mille sans papiers sont d’ores et déjà qualifiés, et que 500.000 de plus le seront très bientôt, dès qu’ils fêteront leurs 15 ans… A la clef, pour eux, la suspension de la procédure d’expulsion et la délivrance d’un permis de séjour ou de travail de deux ans.

La très grande majorité de ces clandestins éligibles vient du Mexique ou d’un autre pays d’Amérique centrale. Une communauté «hispanique» que les deux candidats présidentiels cherchent à séduire en cette période de campagne électorale.

En signant ce décret, Barack Obama avait certainement marqué des points, au mois de juin mais les chiffres publiés ce mardi 7 août vont alimenter le mécontentement de ceux qui dénoncent une manœuvre politique et refusent ce qu’ils appellent une amnistie masquée.

RFI

Loading...

LEAVE A REPLY