Burundi: un colonel retraité assassiné à Ngagara

Le colonel Lucien Rufyiri, un ex-Fab habitant à Ngagara au Quartier II a été assassiné devant le portail de sa maison ce mercredi 25 mai vers 11 heures et demie par un groupe d’hommes armés, ils étaient à bord d’une camionnette.Le colonel Lucien Rufyiri, un ex-Fab habitant à Ngagara au Quartier II a été assassiné devant le portail de sa maison ce mercredi 25 mai vers 11 heures et demie par un groupe d’hommes armés, ils étaient à bord d’une camionnette.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye confirme cette information. D’après lui, cet officier à la retraite venait des bureaux de la zone Ngagara pour faire signer le cahier de ménage mentionnant les noms des personnes habitant dans sa propriété.

Selon lui, cette camionnette avec une plaque civile a suivi cet ancien haut gradé de l’armée burundaise jusqu’à son domicile, un des hommes qui était à bord de ce véhicule s’est dirigé vers la voiture de cet officier, il portait un pistolet et il a tenté de le faire sortir avant de l’abattre de quatre balles dans la tête.

Selon des témoins, cet homme qui lui a tiré dessus a même échangé avec lui, ils lui ont intimé l’ordre de sortir de son véhicule. Il n’a pas voulu obtempérer. Face à ce refus, il l’a brutalisé pour essayer de le faire sortir de sa voiture, des coups de feu ont par la suite retenti.

D’après des sources sur place, son fils allait ouvrir le portail mais ces hommes qui venaient d’assassiner son père ont ouvert le feu. Il a été blessé au bras. Il a été évacué à l’hôpital.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye confirme cette information. D’après lui, cet officier à la retraite venait des bureaux de la zone Ngagara pour faire signer le cahier de ménage mentionnant les noms des personnes habitant dans sa propriété.

Selon lui, cette camionnette avec une plaque civile a suivi cet ancien haut gradé de l’armée burundaise jusqu’à son domicile, un des hommes qui était à bord de ce véhicule s’est dirigé vers la voiture de cet officier, il portait un pistolet et il a tenté de le faire sortir avant de l’abattre de quatre balles dans la tête.

Selon des témoins, cet homme qui lui a tiré dessus a même échangé avec lui, ils lui ont intimé l’ordre de sortir de son véhicule. Il n’a pas voulu obtempérer. Face à ce refus, il l’a brutalisé pour essayer de le faire sortir de sa voiture, des coups de feu ont par la suite retenti.

D’après des sources sur place, son fils allait ouvrir le portail mais ces hommes qui venaient d’assassiner son père ont ouvert le feu. Il a été blessé au bras. Il a été évacué à l’hôpital.

This is a paragraph of content.