Cas suspect d’Ebola au Rwanda : les tests sont négatifs

Les résultats des tests menées au Rwanda sur un patient présentant des symptômes de fièvre hémorragique de type Ebola sont négatifs et aucun cas n’est recensé dans le pays, a annoncé mardi le ministère rwandais de la Santé.

Un étudiant allemand ayant passé plusieurs jours au Liberia, un des foyers de l’actuelle épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola qui a déjà fait plus de 1.000 morts en Afrique de l’Ouest, avait été placé dimanche à l’isolement, après avoir présenté des symptômes de la maladie.

Il s’agissait du premier cas suspect au Rwanda de l’épidémie qui a éclaté au début de l’année en Guinée avant de se propager à d’autres pays alentour.

« Les tests sur le cas suspect d’Ebola se sont avérés négatifs. Il n’y a pas d’Ebola au Rwanda », a indiqué le ministère sur son compte Twitter.

En Afrique de l’Est, deux cas suspects signalés en Ouganda, l’un fin juillet dans le nord du pays, l’autre début août à l’aéroport international d’Entebbe, s’étaient également avérés négatifs et la région reste pour l’heure épargnée par le virus.

L’Ouganda a été touchée par plusieurs épidémies d’Ebola – de bien moindre ampleur – ces dernières années, la dernière flambée en 2012 ayant fait 3 morts.

L’actuelle épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola a déjà tué 1.013 personnes, sur 1.848 cas dénombrés, selon le dernier bilan de l’OMS, qui l’a qualifiée « d’urgence de santé publique de portée mondiale.

AFP

Loading...