Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé

Le commandant de la 8è région militaire des FARDC, le général-major Lucien Bahuma Ambamba, est décédé samedi 30 août à Pretoria en Afrique du Sud des suites d’un Accident cardiovasculaire cérébral (AVC). Le porte-parole des FARDC, le général Léon Kasonga, l’a annoncé dimanche 31 août à Radio Okapi.

Le général Bahuma a été attaqué par l’AVC jeudi à Kasese en Ouganda vers 20h30 locales, alors qu’il prenait part avec  son homologue ougandais à une rencontre dans le cadre des consultations périodiques mixtes pour l’évaluation de la situation sécuritaire à la frontière commune, a précisé le général Kasonga, lisant un communiqué officiel du ministère de la Défense nationale.

Le général Lucien Bahuma avait joué un rôle important dans le succès des FARDC contre les rebelles et miliciens dans la province du Nord-Kivu.

CNDP, M23, ADF…

Il avait fait partie de l’équipe qui avait combattu contre le CNDP de Laurent Nkunda, il y a quelques années. Et en 2013, il coordonnait l’opération «Pomme verte», placée sous le commandement du colonel Mamadou Ndala, qui a défait la rébellion du M23 créée par des éléments issus du CNDP.

A Beni, le général Lucien Bahuma était jusqu’à sa mort le commandant en charge de l’opération “Sokola” (Nettoyez), visant désarmer les rebelles ougandais des ADF.

Lire aussi: Le nouveau commandant des FARDC au Nord-Kivu visite les militaires engagés au front à Kibumba

Il avait été nommé en juillet 2012 commandant de la 8e région militaire, en remplacement du général Mayala, affecté à la 2è région militaire au Bas-Congo. Jusqu’à sa nomination, le général Bahuma était le commandant de la 5e région militaire, au Kasaï-Oriental.

Né le 26 juin 1957 à Yangambi dans la Province Orientale, le général Bahuma Ambamba avait fait partie de la onzième promotion de l’Ecole de formation des officiers EFO/Kananga. Il avait par ailleurs subi plusieurs formations militaires au  sein de la Division spéciale présidentielle (DSP) sous Mobutu.

Il avait exercé les fonctions de commandant du centre d’entrainement commando de Pambwa dans le Nord-Ubangi, peu avant la chute du régime de Mobutu. Il avait été l’un de vaillants commandants de la branche armée du Mouvement de libération du Congo (MCL) de Jean-Pierre Bemba.

Source: Radio Okapi

Loading...