CRI DE DETRESSE DES EX-COMBATTANTS DES FDLR CONTONNES A KISANGANI

Les Ex-Combattants FDLR désarmés volontairement et cantonnés avec leurs dépendants au Camp Lt Gen BAUMA à KISANGANI en RD Congo font face à une situation épineuse d’INANITION qui vient de durer 6 jours d’affilée depuis le 8 Août 2018.

Depuis début 2016, le camp est ravitaillé en vivres par le DDRRR-MONUSCO, à raison d’un repas de 660gr par jour et par tête, toutes denrées confondues. Cependant, depuis le début de cette année 2018, l’approvisionnement n’est plus régulier.

Particulièrement, depuis le mois de Mars, ils ne reçoivent seulement qu’une quantité équivalant de 20 à 23 jours par mois.

Cette inanition n’est rien d’autre qu’une manœuvre préméditée pour contraindre les malheureux cantonnés à un rapatriement, soi-disant volontaire, en dépit de sérieuses inquiétudes à maintes fois exprimées par ces cantonnés, eu égard à leur sécurité une fois dans leur pays d’origine.

A cet effet, les malheureux cantonnés lancent ce CRI DE DETRESSE pour alerter toute la Communauté Internationale, les médias, les défenseurs des Droits de l’Homme et les Humanitaires, car leur vie est en danger et les signes de dégradation de leur état physique se manifestent déjà depuis 3 jours !

Fait ce 13 Août 2018

Au nom des cantonnés FDLR désarmés volontairement et Cantonnés au Camp Lt Gen BAUMA-KISANGANI.

Maj Faustin MUGISHA,

Le Responsable

WhatsApp No : +243993584327

Tel mobile : +243845014246

Loading...

LEAVE A REPLY