Des Prêtres aussi ont été tués: Mgr Philippe Rukamba

Loading...

1 COMMENT

  1. Outre des centaines de religieux et religieuses qui sont tombés sous les balles et udufuni des soldats du FPR sur ordre de Kagamé pour ce qu’ils étaient, Monseigneur Philippe Rukamba oublié d’évoquer des viols systématiques et à grande échelle des religieuses par les soldats de Kagame préalablement à leur mise à mort. Ce fait est véridique. Les autorités religieuses dont Monseigneur Rukamba le savent mais ne l’évoquent publiquement alors que certaines rescapées souffrent du VIH transmis par le violeurs, d’autres en sont mortes.
    Les propos de Kagame à l’endroit des autorités de l’Eglise Catholique sont pitoyables et minables pour un individu qui sait parfaitement ce qu’il a macabrement fait contre les religieux rwandais. Ce qui est surprenant, pourquoi ne se livre-t-il qu’aux fabulations contre les autorités de l’Eglise Catholique alors que dans notre pays il y a d’autres religions? Si les autorités de l’Eglise Catholique se sont rendus coupables du génocide contre les Tutsi?, selon lui, et qui doivent conséquemment lui demander pardon, lui et non pas les Tutsi, car ils ne représente pas les Tutsi, pourquoi s’est-il livré aux massacres de masse contre les autorités de l’Eglise Protestante et de l’Islam? A-t-il demandé pardon aux autorités de ces religions pour ses méfaits?

LEAVE A REPLY