Dialogue burundais: la session d'Arusha fixe le cap, mais tout reste à faire

Après plus d’une année de crise au Burundi consécutive à la décision du président de briguer un troisième mandat, le facilitateur tanzanien, l’ancien président Benjamin Mkapa, a tenté de relancer le dialogue interburundais en panne depuis des mois au cours d’une session organisée à Arusha. Après quatre jours d’écoute, les choses commencent à se préciser même si de nombreuses zones d’ombre persistent. Mardi 24 mai, au cours de la cérémonie de clôture, aucune annonce spectaculaire n’a été faite, mais le facilitateur a fixé le cap pour les prochaines semaines. Lire la suite

Loading...