Génocide contres les Hutu : le massacre de la grotte de Nyakimana au Rwanda (octobre 1997)

Loading...

2 COMMENTS

  1. Le génocide des Bahutu par les soldats du FPR sur ordre de Kagame est un fait établi. Mais, les maîtres du monde ont décidé que les Bahutu Rwandais n’appartiennent pas à l’humanité et que par conséquent, ils ne méritent ni justice ni compassion même la plus élémentaire à savoir le droit pour les membres des victimes Bahutu n’honorent la mémoire des leurs. Seules les victimes Batutsi appartiennent à l’humanité et méritent conséquemment compassion et justice. Pour les maîtres du Rwanda, le fait même de les évoquer est constitutif de crime de négationnisme du génocide dit ses Batutsi. Il convient de rappeler qu’il est interdit aux orphelins des victimes Bahutu du génocide d’indiquer dans les dossiers scolaires qu’ils sont orphelins et qu’ils sont exclus des aides de l’Etat Rwandais en l’occurrences les bourses d’études et la prise en charge des soins médicaux. Seuls les Batutsi dits rescapés y ont droit (articles 50 de la constitution). Les membres des victimes Bututsi sont tous des rescapés de père en fils. La qualité de rescapé est héréditaire.
    Les membres des familles des victimes qui ont la chance de résider dans les pays dits de droit et démocratiques peuvent déposer des plaintes devant les tribunaux des pays dans lesquels ils vivent contre Kagame et autres notoirement connus comme Richard Sezibera. Parler c’est mieux mais air c’est encore mieux.

  2. Parler c’est mieux mais agir c’est encore mieux. Kagame e mortellement peur de deux choses. L’action judiciaire à son endroit pour génocide des milliers de Hutu d’une part et le duel démocratique avec ses opposants politiques. Les paroles sont moins efficaces que les actions effectives.

LEAVE A REPLY