Judi Rever : «Je n’ai plus peur des menaces de Kigali!»

Sputnik Afrique a reçu la journaliste d’investigation canadienne à l’occasion de la sortie de «Rwanda : l’éloge du sang», l’édition française (Max Milo) de son livre sur le rôle du Front patriotique rwandais (FPR) et du Président Paul Kagamé dans le génocide de 1994.

Menacée lorsqu’elle travaillait dans l’ombre par l’ambassade du Rwanda en Belgique qui l’avait étiquetée de « négationniste », Judi Rever vient « sereine » en France pour la sortie de son livre brûlot contre le régime de Paul Kagamé.

Elle y dépeint le rôle qu’il a joué en tant que chef de guerre à la tête du Front patriotique du Rwanda (FPR) pendant le génocide des Tutsis en 1994, en infiltrant notamment les milices hutus. Mais aussi dans les guerres successives au Congo (ex Zaïre), dont il reste à faire le procès.

Elle commente également la traque par Kigali de ses ressortissants à l’étranger quand ils sont jugés en tant qu’ opposants» à la doxa officielle pour « crimes de guerre » ou « crimes contre l’humanité », comme cela vient de se produire pour Paul Rusesabagina ou Félicien Kabuga.

Présentée par Christine H. Gueye

LEAVE A REPLY