Kampala ne s’estime pas concerné par les sanctions de l’ONU

Le ministre ougandais des Affaires étrangères, Henry Okello Oryem, annonce aujourd’hui que Kampala se prépare à infirmer point par point les accusations portées par le rapport final du Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC, et ne craint donc aucune sanction de la part de l’ONU.

« Nous sommes en train de préparer une réponse formelle aux accusations du groupe d’expert de l’ONU, nous allons répondre mot par mot et affirmation par affirmation », déclare M. Okello Oryem. « Les menaces de sanctions évoquées ne sont que des paroles qui ne nous impressionnent pas parce que la vérité va émerger », poursuit-il avant de qualifier les accusations et menaces de sanctions de l’ONU de « manipulation de la part d’individus à l’ONU (…) qui tentent de faire échouer les efforts régionaux sur la RDC».

Cette déclaration fait suite au récent rapport de l’ONU confirmant le soutien des gouvernements rwandais et ougandais au groupe rebelle congolais du M23. Tout comme Kigali, Kampala a fortement démenti ces accusations

 

LEAVE A REPLY