La Francophonie, que veut la France au Rwanda ? Que veut Paul Kagame ?

Le Rwanda de Paul Kagamé, pays destructeur de plus de six millions des francophones dans la région des grands lacs, bientôt à la tête de la francophonie. Mais où va donc le monde ?

Les sages et les philosophes nous apprennent que, quand les intérêts politiques sont en jeu, la logique élémentaire cède place à la réalité

Quand des guerres ont ravagé une partie de l’humanité, le vainqueur devient le héro, fait taire le monde et lui fait ignorer les millions de vie emportées par ce vainqueur.

C’est dans cette logique, que la famille francophone a été est bouleversée par la position de la France d’ Emmanuel Macron, qui dicte aux Africains la personne qui doit être à la tête l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Qu’il me soit permis de rappeler à Emmanuel Macron, que, être Français , ou alors Président de la France, ne lui donne pas le pouvoir de parler au nom de la famille francophone, sauf au cas ou il serait mandaté pas les membres de cette organisation à laquelle nous appartenons au même pied d’égalité.

Bien que la langue de Molière nous ait été imposée par la France, pays colonisateur, pour lui servir de courroie de transmission entre lui les peuples colonisés, avec l’avenue des indépendances, et la politique de coopération et de partage égal, cette langue a pu servir comme point d’ intersection, entre tous les pays ayant en en commun l’usage de cette belle langue, le français.

C’est dans cette logique que le 20 mars 1970 à Niamey, capitale du Niger a été fondée une agence intergouvernementale francophone, l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) par les Présidents Léopold Sédar Senghor, Diori Hamani, et Habib Bourguiba. La francophonie s’est institutionnalisée avec la création en 1997 de l’Organisation Internationale de la Francophonie, fondée sur le partage de la langue française et de valeurs communes. Le premier Secrétaire Général a été l’Égyptien Boutros Boutros- Ghali.

La raison d’être la Francophonie, est donc, entre autres,

  •   La défense de la langue française,
  •   La promotion de la démocratie et des droits de l’homme,
  •   Le développement des cultures et des langues locales,
  •   Le développement d’une coopération juridique et judiciaire
  •   Laprotectiondel’environnement,etc…
  •   La promotion de la démocratie et des droits de l homme.
  •   La coopération universitaire francophone

Pourquoi le Rwanda de Paul Kagamé à la tête de la Francophonie ?

Personne de saurait répondre à cette question sauf la personne qui peut déchiffrer ce qui se cache derrière l’agenda politique d’Emmanuel Macron et de Paul Kagame.

Mais, cela ne nous empêche de nous poser des questions qui restent sans réponse :

Dès la prise du pouvoir par des rebelles anglophone venus de l’ Uganda, Paul Kagame a mis fin a l’utilisation de la langue française au Rwanda. Sa guerre était donc aussi culturelle

Il a fermé l’ambassade de France au Rwanda, et le Centre cultuel franco Rwandais.

Il a déclaré publiquement la guerre contre la langue française.

Le régime de Paul Kagamé qui veut diriger la francophonie, a conduit les guerres qui ont dévasté la région des Grands lacs, emporté plus de six millions de population francophone du Rwanda, du Burundi et du Congo Kinshasa.

Il a même tué des ressortissants Français, Canadiens et Belges.

Les intellectuels francophones, les chercheurs, les philosophes, les poètes, les professeurs, les scientifiques, les enseignants, les religieux et les religieuses, les évêques, toutes et tous ceux qui avaient la langue et la culture française étaient les cibles de Paul Kagame. Les prisons du Rwanda sont remplies de francophones

C’est lui quia tué les deux président francophones, Habyarimana Juvénal du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi , dans l’ attentat qui a été l’élément déclencheur du génocide de 1994.

Paul Kagame est accusé par les multiples rapports des Nations Unies et de l’Union Européenne d’avoir été à la tête des militaires qui ont conduit les massacres interethniques à caractère génocidaire depuis le 1erOctobre 1990 jusqu’à nos jours en passant par le génocide de 1994, planifié est voulu par lui, pour qu’il lui soit le pont principal par lequel il devait passer pour conquérir le pouvoir et le maintenir après avoir versé le sang des innocents.

Je rappelle que, Paul Kagamé avec soixante-sept hauts gradés de son armée APR (Armée Patriotique Rwandaise) est le seul chef d’état en exercice dans ce monde libre, qui a des rapports contre lui, sur les massacres interéthniques à caractère génocidaire diligentés par les Nations Unies, les crimes commis au Rwanda, Burundi et au Congo Kinshasa (RDC ) dont Mapping Rapport et autres.

Le comportement de Paul Kagame est toujours marqué par le goût du secret et de la manipulation, l’importance donnée au prestige, le penchant pour le risque et, au fond de tout, la soif du pouvoir.

Quand il est confronté aux décisions difficiles, le chef FPR tergiverse souvent, mais, sa position, une fois arrêtée, il agit avec une détermination brutale.

Chose rare, l’habileté politique fait bon ménage chez lui avec un fanatisme qui marque toute son idéologie et se résume à cette alternative : « la victoire et l’anéantissement ».

Elire le Rwanda de Paul Kagamé à la tête de la francophonie a travers son ministre des affaires Louise Mushikiwabo est une insulte aux pays membres de cette organisation toute entière,

Paul Kagame est accusé par l’Espagne et la France, ils ont des dossiers judiciaires contre lui et son armée qu’il a dirigée dans les tueries des Religieux Rwandais, Européens et Canadien.

Voir un ministre de son gouvernement à la tête d’une organisation de la francophonie est une insulte aux familles dont il a massacré les membres.

Qui peut comprendre que ce Président Paul Kagamé, qui a muselé complètement la presse de son pays, a confisqué la liberté d’expression et a fait taire son peuple, un président qui a décapité ceux qui ont voulu se porter candidats à la présidentielle, et ceux qui ont osé être les rivaux en politique, veut maintenant être à la tête d’une organisation dont la vocation est notamment la promotion de la démocratie et des droits de la personne humaine ?.

Le Rwanda de Paul Kagamé se demande si le droit d’expression existe.

Le président qui met en prison les femmes qui osent penser et voir les choses différemment.

Paul Kagamé qui tue son peuple et ordonne au reste de se taire.

Un président qui achète toute la presse internationale pour qu’elle se taise et ferme les yeux sur les atrocités commises par son régime.

Un président qui a toujours créé des groupes terroristes pour déstabiliser les pays voisins dont la République Démocratique du Congo, Burundi et la Tanzanie.

Paul Kagame qui a tué deux présidents, membres de l’Union Afri caine et des Nations Unies, Juvénal Habyarimana du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi.

Paul Kagame qui utilise une partie de la jeunesse de son pays connue sous le nom des Intore, en les transformant en groupes terroristes entrainés militairement, et équipés pour aller empoisonner, tuer et déstabiliser les réfugiés rwandais partout dans les pays du monde où ils ont trouvé l’asile.

Paul Kagame qui utilise ces terroristes connus sous le nom d’Intore pour aller tuer les étrangers qui essayent de dire à haute voix ce qui se passe au Rwanda, concernant la dictature qu’il exerce au Rwanda, et les assassinats des Rwandais innocents qui sont tués chaque jour.

Comment se fait-il qu’un président qui a pris le pouvoir par force, en traversant des flaques de sang des innocents rwandais répandu sur sa route, et qui vient de faire vingt-quatre ans de pouvoir sans partage et sans pitié ni humanisme soit aussi écouté?

Un président qui a chambardé la constitution de son pays pour se faire élire pour un troisième mandat contrairement à ce qui avait été prévu par la précédente constitution qu’ il avait juré de ne jamais trahir.

Comment se fait-il que, un président ainsi brièvement présenté , a pu manipuler les Chefs d’Etats francophones pour qu’ils portent son ministre des affaires étrangères Louise Mushikiwabo à la tête de l’organisation de la francophonie ?

Un président accusé des crimes abominables commis au Rwanda, au Congo (RDC) et au Burundi, comment peut-il être élu président de l Organisation de la francophonie ?

Qui pourra condamner les futurs groupes armés auteurs des troubles dans les pays francophones, au moment où le pays de Paul Kagame, créateur des groupes armés qui déstabilisent l’Afrique centrale et de l’Est, son pays le Rwanda sera à la tête de la haute instance de la Francophonie ?

Qui osera s’opposer aux dictateurs francophones qui voudront se maintenir au pouvoir en passant par le chambardement des constitutions de leurs pays en ayant le Rwanda de Paul Kagame à la tête de la francophonie ?

Comment les défenseurs des droits de l’homme pourront-ils saisir les organes de la francophonie sur les présidents qui bafouent leurs droits au moment, spécialement dans le pays de Paul Kagamé où il a fait taire son peuple, à qui il a refusé le droit de manifester ?

En ayant son ministre Louise Mushikiwabo à la tête de la francophonie, Paul Kagamé qui a refusé l’existence d’une presse libre et indépendante dans son pays, à l’exception de celle qui lui est inféodée, pourra-t-il condamner d’autres dictateurs francophones et d’ailleurs qui feront la même chose que lui?

Je tiens à rappeler que c’est à l’époque où Louise Mushikiwabo était Ministre de l’information dans le gouvernement de Paul Kagame, qu’il a été à mis en place une politique qui a muselée la presse et la liberté d’expression pour toute la période que durera le régime Kagamé.

Que sera le monde francophone avec Louise Mushikiwabo portée à la tête de la francophonie par Paul Kagame ainsi ici détaillée ?

L’accession du Rwanda de Paul Kagamé à la tête de la francophonie freinera la démocratie et les droits de l’homme dans les pays membres de cette organisation pendant toute la période de leur mandat..

Avec le Rwanda de Paul Kagame à sa tête, la Francophonie est en voie de disparition !

Pensez à la sauver, avant qu’il ne soit trop tard.

L’observateur du temps.

Loading...

LEAVE A REPLY