La nécessité d’un document qui régirait l’opposition démocratique rwandaise.

Par Dr. Ngiruwonsanga Tharcisse

Une simple logique nous apprend que la probabilité pour 10 lettres de 10 partis politiques introduites à une certaine autorité, ne se contredisent pas est minime alors que celle d’une seule lettre de ces même 10 partís politiques reste élevée!

Donc les partis qui agissent en concertation ont plus de chances d’arriver aux bons résultats!

Avoir un document commun comprenant des príncipes démocratiques qui régit l’opposition est d’autant plus important que le régime du FPR est ultradictatorial.

Un document commun dont régit l’opposition doit montrer d’abord que l’opposition est démocratique et doit montrer des avantages, des intérêts de son existence envers le peuple car il doit montrer un contre poids et doit être capable de parler au nom du peuple, ce doit être pour faire éviter des dérapages qui resultent d’une opposition dans l’opposition car une opposition dans l’opposition peut être plus dangereux que le régime en place!

Le document commun de l’opposition constitue les atouts car il réduit les divergences, les contradictions, les compétitions et crée la comience et le respect mutuel dans les partís politiques de l’opposition démocratique!

L’opposition rwandaise doit tenir compte du fait qu’il n’y a pas de démocratie au Rwanda, de ce fait, son combat est d’abord de se faire accepter dans une démocratie.

Imposer la démocratie étant la première tâche de l’opposition, des actions qui s’articulent dans un document politique commun deviennent indispensables!

Définir les règles de travail dans un même document renforce la credibilité et la synergie des actions dans l’opposition et ça réduit les contradictions chez les partenaires politiques! Ça devient donc une nécessité de faire un tel document surtout que l’opposition mène ses activités à partir de l’exterieur du Rwanda!

S’il y avait eu un tel document les erreurs qui se sont accumulées jusqu’à présent auraient été evitées.

Aussi faut-il ajouter qu’un document commun dont régit l’opposition démocratique doit faire appel aux responsabilités des uns et des autres sans quoi il ne sert à ríen! Donc un document dont régit l’opposition démocratique doit avoir des valeurs supérieures, doit montrer des intérêts des membres de l’opposition en perticulier et des rwandais en general!

Même si nous pouvons accuser des différences politiques, les conditions peuvent nous obliger de coopérer pour répondre aux attentes du peuple et aux besoins qui s’imposent! En guise d’example, si le partí SPD des socialistes en Allemagne a fait coalition avec le partí démocratique chrétien le CDU d’ Ángel Merkel pour former un gouvernement ce sont les conditions qui l’ont exigé!

Pour le cas du Rwanda, les partís politiques ont les responsabilités de répondre aux besoins urgents de la population! Et pour répondre efficacement à ces besoins un document commun qui gouverne l’opposition pour imposer une démocratie aux Rwanda est indispensable!

Autant les membres des partís politiques voient leurs intérêts futurs dans ce document, autant la démocratie est plus facile à imposer au régime du FPR!

Loading...

LEAVE A REPLY