La Tanzanie s'oriente vers la création d'un nouveau bloc économique régional

Mercredi, les autorités tanzaniennes ont déclaré avoir ouvert les discussions avec la République démocratique du Congo (RDC) et le Burundi pour créer un nouveau bloc commercial et économique, car la Tanzanie et le Burundi ont été mis à l’écart par les trois autres Etats du bloc régional est-africain, à savoir le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda.

Le ministre pour la Coopération en Afrique de l’est, Samuel Sitta, a déclaré au parlement à Dodoma que la Tanzanie a mis en place un plan B. « Economiquement, il est logique de travailler avec la RDC maintenant car le pays possède un immense potentiel économique dans la région », a expliqué M. Sitta.

M. Sitta a indiqué que ces plans comprennent la construction d’ une ligne de chemin de fer reliant Uvinza dans la région de Kigoma à Msongati, afin de connecter la Tanzanie à la RDC. La Tanzanie se tourne également vers le Burundi car il coûte moins cher aux hommes d’affaires du pays d’utiliser le port de Dar es Salaam au lieu de Mombasa, a-t-il expliqué.

Au cours des derniers mois, le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda ont choisi de progresser en matière d’intégration régionale en l’ absence de la Tanzanie et du Burundi. Les trois partenaires parlent même d’un protocole pour accélérer la formation d’une fédération politique.

Des membres du parlement tanzanien ont fait pression mardi sur le gouvernement pour qu’il se retire de la CAE ou parle avec d’ autres pays voisins pour établir un autre groupement régional ou suspendre l’engagement de la Tanzanie dans les activités régionales.

Loading...

LEAVE A REPLY