Les combattants des FLN se mobilisent uniquement pour secourir le peuple meurtri

MOUVEMENT RWANDAIS POUR LE CHANGEMENT DEMOCRATIQUE (M.R.C.D)

COMMUNIQUE DE PRESSE n° 2018/07/02

Le MRCD informe la communauté rwandaise, les organisations internationales de défense des droits humains, le Corps diplomatique accrédité au Rwanda, les pays limitrophes, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC), la Communauté des Etats de l’Afrique Australe (SADEC) et l’Organisation des Nations Unies ce qui suit : Nous avons entrepris la lutte pour mettre un terme à la dictature, les inégalités entre rwandais et le meurtre que le FPR et KAGAME ont institutionnalisés au Rwanda.

Nous dénonçons énergiquement tous actes de répression et de meurtre perpétrés en ce moment contre les honnêtes citoyens du Rwanda par KAGAME et ses services de renseignements. Ces ignobles actes sont perpétrés à longueur de journée par les agents de la Directorate of Military Intelligence (DMI) qui, nuitamment, font assaut au domicile d’honnêtes citoyens pour tuer à la machette, tabasser les gens et piller tous les biens. Ces actes sont perpétrés pour ensuite être imputés aux combattants du MRCD, les FLN, dans le but de leur détourner la sympathie du peuple et de la Communauté internationale dans son ensemble. Voici, entre autres, les localités déjà touchées par lesdites atrocités de la DMI : district de Muhanga : les villages de Murambi, Uruli et Shyogwe ; district de Kamonyi, Musambira, Gisagara, Nyaruguru et ailleurs.

Ce n’est pas la première fois que le FPR et Kagame s’adonnent à des atrocités de ce genre : en juillet 2014, de nombreux cadavres ont été repêchés dans le Lac Rweru où les agents de la DMI de Kagame jetaient régulièrement des corps d’opposants morts sous la torture.

De plus, à travers la bouche du Colonel MUHIZI lors de son discours incendiaire devant la population réunie dans le Nord du pays en date du 08 juillet 2018, Kagame a révélé le projet criminel que le FPR et lui-même nourrissent de perpétrer une autre extermination de rwandais innocents. En effet, le Colonel Muhizi a déclaré publiquement à la population qu’il s’apprête à “LES BALAYER”. Nous mettons en demeure le FPR et KAGAME d’arrêter immédiatement ce massacre de civils innocents.

Nous demandons instamment aux organisations internationales de défense des droits humains de rester vigilantes, de surveiller et de dénoncer les meurtres perpétrés par la DMI et Kagame qui ensuite les imputent aux combattants des FLN qui, pourtant, n’ont pour objectif que de ramener la paix et la concorde pour la communauté rwandaise dans son ensemble.

Nous rassurons tous les Rwandais que les combattants des FLN se mobilisent uniquement pour secourir le peuple meurtri et lui ramener l’humanité arrachée ; nous n’attenterons à la vie ou l’intégrité de personne. Nous demandons à tous les Rwandais de l’intérieur du pays de s’organiser pour leur propre défense au lieu de tendre le cou aux assassins de la DMI ; nous leur recommandons aussi d’alerter les combattants FLN, quand c’est possible, chaque fois qu’approchent les assassins de la DMI.

Fait à Nyamagabe, le 20 Juillet 2018

Maj. Callixte N. SANKARA

2ème Vice-Président du MRCD et Porte-Parole des FLN

This is a paragraph of content.

LEAVE A REPLY