Le journaliste Cassien Ntamuhanga et le chanteur Sankara Callixte dans le collimateur des services secrets rwandais

Cassien Ntamuhanga

Par Martin Gatera

Selon les sources sures provenant de certains agents des services secrets extérieurs du régime dictatorial du Rwanda ; le président KAGAME a envoyé un groupe de commandos pour assassiner l’ancien Directeur de la Radio Amazing Grace, Mr NTAMUHANGA CASSIEN et son collègue NSABIMANA CALLIXTE connu sous le nom de SANKARA CALLIXTE.

QUI EST NTAMUHANGA CASSIEN ?

Ntamuhanga était journaliste et Directeur de la Radio chrétienne UBUNTU BUTANGAJE (AMAZING GRACE RADIO) depuis 2008 jusqu’en avril 2014 quand il a été arrêté avec le célèbre chanteur KIZITO MIHIGO, et le journaliste, écrivain et Professeur d’université NIYOMUGABO Gérard.

Gérard Niyomugabo

Kidnappés et torturés pendant deux semaines dans la prison des SERVICES SECRET de GIKONDO. Après la pression des medias, KIZITO MIHIGO et Cassien NTAMUHANGA ont été présentés devant les tribunaux rwandais mais NIYOMUGABO GERARD a succombé aux tortures morales et physiques.

Kizito Mihigo

Cassien NTAMUHANGA a été condamné en 2015 à 25 ans de prison, mais le 31 octobre 2017 a pu s’évader de la prison de Mpanga et il est maintenant dans un pays étranger.

Selon les informations sures, le gouvernement Rwandais comme d’habitude fait tout pour l’assassiner. Selon nos informations, la mission d’assassiner Cassien Ntamuhanga et Callixte Nsabimana a été confié a un groupe de commandos dirigé par un certain Major Kalisa, plus tristement célèbre dans des actes de barbarie notamment comme le commanditaire de l’assassinat d’ANDRE KAGWA, ancien Vice-Président du Parti Vert au Rwanda ainsi que TURATINZE Théogène ancien Directeur de la Banque Rwandaise de Développement.

Ce n’est pas la première fois, le 31 octobre 2013, l’ancien Directeur des services secret rwandais le Colonel Patrick KAREGEYA a été assassiné en Afrique du Sud dans un hôtel.

Il y a eu aussi 4 tentatives d’assassinant contre le Général KAYUMBA NYAMWASA, l’ancien chef d’état-major de l’armée Rwandaise.

Le Colonel THEONESTE Lizinde et l’ancien ministre SETH Sendashonga ont été assassinés aussi à Nairobi.

Le journaliste INGABIRE Charles a été assassiné aussi à KAMPALA le 1er décembre 2011, sans oublier l’ancien Directeur de la banque rwandaise de développement qui a été assassiné à Maputo en octobre 2012.

En octobre 2016 Major NKUBANA EMMANUEL membre du parti d’opposition RNC a été enlevé en Tanzanie tandis que en juin 2017 RWALINDA Benedict Michel a été aussi enlevé à Dar es Salam.

Le 08 janvier 2014 le chanteur Sankara Callixte a failli être assassiné en Afrique du Sud après avoir reçu des coups sur sa tète qui l’a fait tomber en coma.

Ntamuhanga Cassien, Kizito MIHIGO et NIYOMUGABO GERARD été accusés d’être en complot avec SANKARA CALLIXTE qui avait fuit le Rwanda en 2013 et rejoint le Congrès National Rwandais RNC, un parti d’opposition qui a son fief en Afrique du sud.

Nsabimana Callixte

POURQUOI LE REGIME DE KIGALI VEUT ASSASSINER SANKARA CALLIXTE?

NSABIMANA CALLIXTE ALIAS Sankara Callixte est un artiste, chanteur, compositeur mais aussi un leader du Mouvement Révolutionnaire Rwandais « RRM ». Callixte est un opposant farouche au régime de Kigali.

Dans son dernier album « Le Rwanda est en danger », il a publié plusieurs chansons dénonçant la criminalité et les injustices du régime de Kigali. Ses chansons ont suscité la colère auprès des autorités rwandaises.

Plusieurs fois en Afrique du Sud, il a reçu des avertissements des services secrets de la police sud-africaine que sa vie était en danger car les services secrets sud-africains ont pu intercepter des messages du Général Dan MUNYUZA du RWANDA proposant à certains refugiés rwandais en Afrique du sud de coopérer pour l’élimination de NSABIMANA Callixte.

Selon d’autres sources l’ambassade du Rwanda en Afrique du sud avait aussi tenté d’assassiner Callixte en utilisant la poison.

Depuis l’évasion du journaliste Ntamuhanga Cassien en octobre 2017, les services secrets rwandais font tout pour liquider CALLIXTE.

CASSIEN et Callixte sont des amis intimes depuis leur enfance. Non seulement qu’ils ont étudié ensemble à l’école secondaire Saint ALOYS mais aussi Cassien a été le chef de Callixte à la Radio ubuntu Butangaje.

Ancien leader des étudiants de l’Université Nationale du Rwanda, depuis 2008 Nsabimana a été victime des arrestations arbitraires ainsi que des tortures par les services secrets rwandais.

En 2012, Nsabimana Callixte, après ses études à Madagascar, il a été arrêté à l’aéroport international de KIGALI. Apres des tortures, il a pris la poudre d’escampette vers l’Afrique du Sud où il a été le moteur de la jeunesse du Congrès National Rwandais avant de divorcer avec RNC et créer son propre mouvement RRM.

Actuellement le chanteur Nsabimana Callixte doit vivre en clandestinité pour échapper à toute éventuelle attaque du régime de Kigali.

Accusé par le régime de Kigali d’inciter la jeunesse Rwandaise et les rescapés du génocide (dont il fait partie) de se révolter contre le pouvoir en place, Callixte est devenu une véritable bête noire du régime de Kigali. Comme le célèbre chanteur Kizito Mihigo, Nsabimana Callixte dans ses chansons ; il n’a pas cessé de hausser sa voix pour que les hutus victimes des massacres du FPR aient aussi le droit d’honorer les leurs comme le fait les rescapés du génocide tutsis.

 

LEAVE A REPLY