L’invitation à rentre au Rwanda ne serait-elle réservée qu’a ceux qui veulent rentrés les yeux fermés, les oreilles bouchées et la bouche cousu?

Tous les jours, on entend les autorités rwandaises s’adresser aux jeunes de la diaspora en clamant: »le Rwanda est ouvert à tous », « Vous êtes les bienvenus au Rwanda,

votre pays », « Vous êtes invité à rentrer au Rwanda participer à la construction de votre pays », « le Rwanda de demain appartient aux jeunes »… On serait tenter d’y croire tellement le message semble bienveillant et accueillant.

Hier de jeunes hommes et femmes, ont exprimés la volonté de rentrer dans leur pays pour faire valoir leur voix, leur vision et ce, pacifiquement et dans le plus pur respect des règles démocratiques rwandaises.

Comment a réagi l’État rwandais? Fermeture pure et simple des frontières.

L’invitation à rentre au Rwanda ne serait-elle réservée qu’a ceux qui veulent rentrés les yeux fermés, les oreilles bouchées et la bouche cousu?

Abbé Thomas Nahimana (45 ans), Venant Nkurunziza (33 ans), Claire Kansinge (36 ans) et son bébé (7 mois) se sont vus interdire l’accès à leur mère patrie sans raison valable. Ils ont décidé de faire grève dans la zone de transit de l’aeroport de Nairobi où ils attendent de prendre un avion pour rentrer dans leur pays, le Rwanda. Ils passent ce soir leur 2ème nuit dans ces conditions difficiles.

Norman Ishimwe

Loading...

LEAVE A REPLY