Nord-Kivu: les milices Raïa Mutomboki attaquent Ngungu, 15 morts

Douze personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche 22 juillet au cours des affrontements entre la milice Maï-Maï Raïa Mutomboki et celle de Nyatura dans la localité de Ngungu, située à plus de 60 km, au Nord-Ouest de Goma (Nord-Kivu). Les miliciens Raïa du Sud-Kivu ont fait incursion à Ngungu habitée par la population rwandophone et ont attaqué les positions de Nyatura, la milice de Ngungu, affirment des sources sur place. Les Mai mai Mutombiki disaient qu’ils recherchaient les FDLRs.

Après plusieurs heures de combats, les Raïa Mutomboki ont pris le dessus sur la milice locale qui a fui la localité de Ngungu. Avant leur retour au Sud-Kivu, les Raïa Mutomboki ont emporté plus de cent vaches qui se trouvaient sur les collines de Kamoni, Marangera, Remera et Nyakigano.

Les miliciens auraient aussi tué deux personnes dans le village de Nyakigano, à deux kilomètres de la localité de Ngungu.
La même nuit, les habitants de Ngungu ont manifesté leur colère face à ces affrontements entre milices, dénonçant la passivité de la police et des Forces armées de la RDC (FARDC).

Des témoins affirment que les militaires et les policiers qui tiraient de coups de feu en l’air pour disperser les manifestants ont provoqué la mort de trois personnes.

Des blessés sont aussi dénombrés par les manifestants, indiquent les mêmes sources.

Une délégation de l’Etat-major général des FARDC est attendue ce lundi dans la localité de Ngungu pour évaluer la situation sécuritaire.

Source:Radio Okapi

Loading...

LEAVE A REPLY