Pourquoi l’Eglise catholique n’ a pas témoigné devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR)?

Mgr Philippe Rukamba

1.Vous dites que

« l’Eglise reconnaît que des membres de l’Eglise ont planifié etc…. le génocide ». Arrêtons nous sur le mot planification. L’Eglise reprendrait t-elle aujourd’hui à son compte les thèses du procureur devant les juges du TPIR, qui prétendaient

que les ministres hutu du gouvernement dit intérimaire de 1994 se seraient entendus avec les chefs hutu des forces armées rwandaises (armée et gendarmerie),dans une entreprise commune criminelle(conspiracy en anglais,planification en français) pour commettre le génocide des Tutsi? Le procureur ne faisait que reprendre à son compte la propagande du FPR. Pourquoi alors l’Eglise n’a pas témoigné en son temps devant les juges du TPIR dan une procédure contradictoire? Qui sont ces « certains membres de l’ Eglise » qui auraient planifié le génocide?

2.Des acquittements significatifs au TPIR ont mis à mal les thèses du procureur devant les juges du même TPIR. Les trois chefs successifs des états-majors de l’armée et de la gendarmerie rwandaises ont été acquittés ou non pas été poursuivis. Le Général Augustin Ndindiriyimana a été brillamment, le Général Augustin Bizimungu a été acquitté du crime de conspiracy/planification bien qu’il ait été condamné à 30 ans pour autre chose. Le Général Marcel Gatsinzi n’ a pas été poursuivi par le TPIR, alors qu’in ne s’est jamais caché du TPIR. le Général Gratien Kabiligi, chef des opérations militaires de l’armée, l’avait été bien avant eux.

3.Il en est de même des Ministres:Casimir Bizimungu; Jérôme Bicamumpaka;Justin Mugenzi et Prosper Mugiraneza ont bataillé fort dans un procès censé démontrer, selon le procureur, le caractère d’entente criminelle entre les ministres et les chefs des forces armées du pays(armée et gendarmerie) pour commettre le génocide des Tutsi. Manque de pot ,tous les 4 ministres ont été brillamment acquittés (après procès et non pas après des aveux bidons à la Kambanda);André Ntagerura et André Rwamakuba avaient été acquittés avant eux. D’autres Ministres n’ont pas été poursuivis ou ont été condamnés pour des faits allégués pour avoir eu lieu dans leurs préfectures d’origine. Aucun ministre n’a été jugé, après procès, pour ce prétendu méga-plan du gouvernement.

N.B Que des tueurs-assassins aient prémédité/planifié leurs forfaits, cela ne fait l’objet d’un moindre doute. Par contre,affirmer unilatéralement que »des membres de l’Eglise ont planifié « le génocide, appelle à ce que les victimes survivantes,les acquittés et tous ceux qui se sentent innocents demandent ensemble des précisions à l’Eglise: qui,quand et comment?

4.Le juges du TPIR ont jugé que des mesures présentés par le procureur comme étant des signes de conspiration criminelle préparatoires à un génocide planifié (distribution des armes dans les zones de combat, barrages routiers, définition de l’ennemi etc..) pouvaient aussi n’être en réalité que des mesures prises dans le cadre de la guerre civile qui sévissait à l’époque.Il serait malheureux que cette déclaration de l’Eglise soit comprise comme allant à contrecourant de la vérité historique.

Shingiro Mbonyumutwa

Loading...

LEAVE A REPLY