Rwanda : Atmosphère de fin de règne. Cette fois-ci c'est Colette Braeckman qui s'en prend à son ancien ami Paul Kagame.

Un commentaire interessant – « D’habitude Colette Breakman impute tous les crimes aux Hutus « Génocidaires », même ceux commis par les Tutsis « Libérateurs » comme le fameux attentat qui a coûté la vie au Président Hutu Habyarimana.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que cette reine de la manipulation (ou blanche mentuese selon Péan) se trouve devant un grand problème: les victimes de ses protégés sont ceux qu’elle a fait toujours vendu comme les Tutsis « Libérateurs » et leur boureau n’est autre que Kagame, crée entre autre par elle et ses amis blancs menteurs. Kagame est réel contrairement à la créature de Frankenstein qui n’était que fiction.

Quand à la journaliste Breakman, certes il n’y a pas de prix Nobel pour ce genre de journalisme qu’elle a fait pendant plus de 20 ans, mais l’histoire est là pour la récompenser: elle entrera dans l’histoire pour son oeuvre (elle a même écrit un livre) réalisé avec une perfection qui rapelle celle d’ un propagandiste allemand qui disait qu’un mensonge repeté plusieurs fois finit par se transformer en vérité. Breakman s’est inspiré de ce Nazi pour induire le monde en erreur en prétendant que c’est Bagosora qui est derrière cet attentat et ca marche depuis bientôt plus de 20 ans en attendant que l’hitoire corrige ce mensonge qui a trop duré. » –

Un certain Venant Habiyambere

-Details du message de Colette Braeckman: http://www.france-rwanda.info/2014/08/rwanda-atmosphere-de-fin-de-regne.html