Rwanda, Burundi : des cadavres dans le lac Rweru …

Plus de 40 cadavres flottant sur le lac Rweru en commune Giteranyi ont été aperçus et dénombrés depuis le mois de juillet par les pêcheurs, comme le confirment l’administration et la police locales. Cette semaine, ces pêcheurs accompagnés par une unité de la marine, ont vu deux cadavres sur l’embouchure de la Kagera. C’était une femme sans habits et un homme emballé dans un sac. Un des cadavres a été identifié par des pêcheurs rwandais, ils se sont aussitôt empressés à rapatrier ce corps sans vie.

Certains corps arrivent ligotés, d’autres en sous-vêtements, selon les témoignages de pêcheurs qui soutiennent qu’aucun disparu n’a été signalé du côté du Burundi.

Les pécheurs de ce lac et les habitants de la colline Cagakori en zone Masaka de la commune Giteranyi indiquent que ces cadavres seraient jetés dans la rivière Akagara, du côté rwandais, qui vient se déverser dans le lac Rweru : « Dans les alentours, nous ne déplorons aucune disparition, à moins qu’ils soient amenés d’autres régions puis jetés dans ce lac », affirment-ils.

Le Commissaire provincial qui semble ne pas vouloir s’exprimer sur le sujet affirme pour sa part n’avoir rien vu de suspect dans le secteur sous son contrôle. Mais la population se dit inquiète : « Des maladies peuvent surgir, puisque nous consommons cette eau.»

L’administration de la zone Masaka conseille aux habitants de bien bouillir l’eau du lac Rweru avant de la consommer. Elle demande également à la population de signaler le plus tôt possible la présence de ces cadavres pour qu’ils soient enterrés avant leur décomposition.

Le gouverneur de la province Muyinga, Aline Manirabarusha, indique qu’une commission d’enquête a déjà été mise en place pour faire la lumière sur cette question. Elle ajoute qu’elle compte contacter les autorités rwandaises et tanzaniennes, après le travail de cette commission, pour résoudre ensemble ce problème.

Source: Iwacu-Burundi

Loading...