Rwanda: demain, la prisonnière politique Victoire Ingabire sera condamnée

Kigali, le 29 Octobre 2012.

Cette fois-ci, après plusieurs reports, des hésitations et des sondages d’humeur au niveau international, le régime de Paul Kagame a finalement décidé de condamner la leader de l’opposition rwandaise et nominée au prix Sakharov 2012, Madame Victoire Ingabire Umuhoza. C’est demain, le 30 Octobre 2012 à 10h00, heure de la Haute Cour de Kigali. Des sources ont confirmé qu’une cellule spéciale de la prison centrale de MPANGA a déjà été préparée pour elle avant cette décision symbolique par la Haute Cour. De différents coins du pays, certains partisans du FPR ont été préparés pour donner des messages et faire des appels en direct aux studios de la radio et la télévision nationale félicitant le régime pour la condamnation de la présidente des FDU-Inkingi, présentée comme étant le pire ennemi de la nation. Ce moment est historique dans la lutte pour la démocratie, la justice et les libertés au Rwanda. C’est un tournant, un changement de paradigme dans l’histoire récente du Rwanda. Un jour dont nous nous souviendrons tous.

Le gouvernement rwandais est toujours sous de vives critiques de ses alliés et de ses opposants après un rapport accablant du Groupe d’experts du Conseil de Sécurité des Nations Unies l’accusant d’armer et de fournir du personnel aux rebels du M23, seigneurs de guerre qui terrorisent l’Est de la République Démocratique du Congo. Ce sont plutôt les leaders politiques rwandais qui doivent être sous les verroux et non Madame Victoire Ingabire Umuhoza, qui appelle à un changement démocratique pacifique et à la réconciliation véritable sous-tendue par la primauté du droit et de la justice équitable.

A l’occasion de cette marque particulière de notre histoire, les FDU-Inkingi appellent tous les Rwandais, les membres et les amis du parti, à rester calmes et à regarder à l’horizon le vent du changement. Chacun d’entre nous dans cette génération se souviendra et sera témoin de ce simulacre de procès politique kangourou. Ceux qui se souviennent ne répètent pas l’histoire.

La voie de la communauté internationale n’a pas été suffisamment forte pour sauver une mère innocente des dents d’une justice fantôme politisée. Vous pouvez toujours faire une différence et faire en sorte que votre voix soit entendue et respectée.

Nous exhortons ceux qui sont préoccupés par ces procédures politiques à rester de notre côté, étant donné que nous allons amener un véritable changement dans ce pays. Madame Victoire Ingabire Umuhoza est notre héroïne vivante; nous sommes fiers de son courage, de sa détermination et de son leadership extraordinaire.

Pour les FDU-Inkingi, Boniface Twagirimana, Vice-Président Intérimaire.

LEAVE A REPLY