Rwanda: Diane Rwigara arrêtée cette fois pour de bon

Par Marc Matabaro

Une source au sein de la police nationale Rwandaise a informé The Rwandan tard dans la nuit de samedi à Dimanche que Diane, Adeline et Anne Rwigara ont été arrêtées pour atteinte à la sécurité de l’État et la non coopération avec la police.

Selon notre source, ce n’est pas un simple interrogatoire, « nous les avons arrêtées, nous ne les ramènons pas à la maison », a-t-il déclaré.

Le porte-parole de la police, Theos Badege, a confirmé à Taarifa, un Journal proche du FPR, le parti au pouvoir au Rwanda, que lors des enquêtes en cours, «la police a pu obtenir des preuves crédibles qui relient la famille Rwigara aux infractions contre la sécurité de l’État».

Il a également déclaré que l’arrestation suit le refus constant des suspects de coopérer avec la police et « la divulguation publique des informations qui, par la loi, sont censées être confidentielles ».

« Leur conduite constituait un obstacle sérieux aux enquêtes policières et un obstacle à la justice », a déclaré Badege à Taarifa ce matin.

Badege a ajouté que la loi sur la procédure pénale confère à la police le pouvoir de détenir un suspect jusqu’à cinq jours afin de conclure les enquêtes.

« Les suspects ont été informés de leurs droits, y compris le droit d’accéder à leurs représentants légaux », a déclaré M. Badege.

Selon une autre source à Kigali, les Rwigaras sont détenues à la station de police de Remera.

Ces arrestations viennent après un interview que Diane Rwigara a accordé à France 24 au début de cette semaine.

Loading...

LEAVE A REPLY