Rwanda:SOS: Le vice-Président du parti PS Imberakuri vient d'être porté disparu à Kigali.

Le Premier Vice–Président faisant fonction de Président du Parti Social IMBERAKURI, Mr Alexis BAKUNZIBAKE vient d’être arrêté par la police de l’Etat de Kigali en début de cet après–midi.

Nous ne savons pas encore les circonstances réelles de son arrestation. Mais, les témoins de la scène ont vu un véhicule de police (le fameux pandagari) suivi par un autre véhicule banalisé aux vitres teintés s’arrêter à sa hauteur alors qu’il marchait à pieds dans son quartier de Biryogo près de sa résidence. Une dizaine de policiers qui étaient à bord du « pandagari » se sont précipités sur lui, l’ont ligoté et jeté dans le véhicule banalisé ci-haut cité. Les deux véhicules se sont alors dirigés vers le quartier de Kiyovu.

Depuis que nous avons été informé de cet enlèvement, nous tentons le tout pour le tout pour savoir ce qu’il en est, mais, en vain. Les responsables du parti ont contacté le porte-parole de la police, Superintendant Théos BADEGE à plusieurs reprises, mais, à chaque fois, il répond qu’il n’en sait rien.

Le Premier Vice–Président faisant fonction de Président du Parti Social IMBERAKURI, Mr Alexis BAKUNZIBAKE

Rappelons cependant que ça fait déjà un bon bout de temps que les responsables du parti social IMBERAKURI, seul parti d’opposition actuellement enregistré au Rwanda sont traqués par les mêmes services de sécurité. Nous avons fait part à plusieurs reprises de cette situation aux différentes autorités du pays, voire même au Général Paul KAGAME, Président de la République, mais sans aucun résultat. Cet acharnement sur le parti social IMBERAKURI n’a qu’un seul objectif, FAIRE TAIRE L’OPPOSITION INTERIEURE.

Vous vous souviendrez que cette chasse à l’homme a commencé la veille des élections présidentielles du 09 Août 2010. A ce moment, le Président Fondateur du parti, Me Bernard NTAGANDA qui avait été élu candidat du parti à ces élections par le congrès national du parti le 25 octobre 2009 a été arrêté le 24 Juin 2010, premier jour d’inscription officielle des candidats devant la Commission Nationale Electorale. Il a par la suite été condamné à quatre ans (4) de prison. Depuis, plusieurs autres opposants politiques ont été soit emprisonnés, c’est le cas de Mme Victoire INGABIRE, présidente des FDU Inkingi, soit portés disparus voire même assassinés.

Nous lançons cet appel à vous tous pour que vous puissiez nous aider à retrouver les traces de Mr Alexis BAKUNZIBAKE, mais aussi pour le faire libéré.

Fait à Bruxelles, le 05 Septembre 2012

Jean-Baptiste RYUMUGABE
Représentant du parti en Europe

1 COMMENT

LEAVE A REPLY