SOYEZ FORTS, UNIS ET VIGILANTS : Lettre ouverte de soutien aux compatriotes Refugiés Hutu Rwandais en RDC.

Mon message est adressé à vous tous chers frères et sœurs refugiées Hutu Rwandais au Congo et à vous compatriotes des Forces Démocratique de Libération du Rwanda (FDLR). Soyez forts, vigilants et unis dans ces moments des menaces de tirer sur vous des bombes et fusillades de toute sorte afin de vous exterminer là où vous aviez retrouvé refuge.

Mon message à vous et au monde entier est aussi un cri de cœur et d´alarme d´un rescapé de génocide contre l’Ethnie-HUTU y compris les autochtones ayant des origines ou apparence d’Ethnie-HUTU en République Démocratique du Congo (RDC).

A travers cette lettre, je vous avoue ma profonde compassion comme quelqu’un qui a vécu sur le même terrain et orphelin de Père et Mère tuée par ce régime de Kagame en RDC sans oublier un nombre des membres de ma famille, des grands amis et des millions des Rwandais HUTU et TUTSI tués par le Front Patriotique Rwandais (FPR) au Rwanda et au Congo. Je ne manquerais pas de dire aux résistants HUTU et TUTSI que ce calvaire d’extermination basée sur les origines ou conviction nous responsabilise d’engager tous nos efforts à combattre ce régime dictatorial de Kagame.

Le génocide contre les HUTU est réel et complète mais totalement oublié par les décideurs de ce monde, un génocide perpétré sur plusieurs années mais non encore certifié par les instances onusiennes dont nous ne devrions pas trop avoir confiance vu leurs trahisons incessantes contre la justice.

Ce génocide contre les HUTU est en cours depuis 1990 car l´extermination des Hutu a commencé le 1er Octobre 1990 avec l’agression du Rwanda par le FPR. Depuis lors les Hutu Rwandais ont été sauvagement et systématiquement massacrés jusqu’en RDC et depuis 1996 les réfugiés Rwandais Hutu et autochtones Congolais ont fait l’objet des massacres systématiques et à grande échelle sur base de leur appartenance à l’ethnie Hutu ou ayant cette apparence. Chers frères et sœurs rescapés HUTU refugiés,

En ces jours où le monde entier célèbre les fêtes de fin d´année je sais bien que vous, vous n´avez pas cette chance de les célébrer cas je sais bien que, pendant ces jours-ci vous subissez une torture psychologique, morale et même physique des organisations normalement censées de vous protéger mais qui vous trahissent. Vos membres de familles ont été décimés, vos frères et sœurs encore vivants au Rwanda croupissent dans des prisons depuis plus de 20 années, nombreux ont été condamnés à perpétuité sans preuves, sans témoins à charge. Les autres Rwandais de l´intérieur sont pris en otage par le pouvoir FPR dans une grande prison, le Rwanda, pourtant notre chère patrie.

Que dire aux Nations Unies et les gouvernements forts de ce monde ? C´est peut être inutile de les rappeler mais je vais quand même le faire. Qu´ils sachent que vous êtes des humains comme eux, qu´ils sachent encore une fois que les HUTU qui ont trouvé refuge dans les forets de deux provinces de Kivu sont des survivant du génocide perpétrées contre les Hutus et leurs ressemblants autochtones congolais et que jusqu´aujourd´hui n’ont pas eu la chance de pleurer les membres de leurs familles horriblement massacrés par le FPR et ses proxy rebelle groupes.

La déclaration du Conseil de Sécurité de l’ONU datée du 26 Août 2014, les membres de ce conseil ont encouragé le gouvernement de la RDC, en coordination avec la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) à poursuivre activement les opérations militaires contre les dirigeants et les membres des FDLR et par cette même déclaration ils ont réaffirmé que la neutralisation rapide des FDLR est une priorité pour apporter la stabilité en RDC et dans la région des Grands Lacs. Et pourtant, les Nations Unis cachent la vrai vérité du drame humanitaire que vivent les populations des grand lacs, et en particulier la population congolaise dans les deux Kivu.

Le vrais problème n´est pas les FDLR, ni réellement un conflit tribalo-ethnique mais pourtant une guerre qui a été bien planifiée par des groupe travaillant dans l´ombre pour voler les richesses du Congo. Les deux Kivu, en particulier intéressent beaucoup les sociétés multinationales des grandes puissances occidentales sur le plan économique, politique géostratégiques. C´est ça le problème !

Depuis la sortie du film ‘Rwanda´s untold story´ mettant en scène le rôle de Kagame et son mouvement FPR dans les événements perpétrés dans les grands lacs, l´ONU, la MONUSCO et autres instances internationales au lieu de courir derrière les rescapés HUTU afin de les exterminer dans les forets du Congo, l´ONU devrait se pencher sur des racines, origines de cette tragédie dont l´attentant contre l’avion transportant Juvénal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira, qui étaient alors respectivement présidents du Rwanda et du Burundi. Cet attentat ayant par ailleurs déclenché les massacres. C´est ça la vrai racine du problème !

Pourquoi la communauté internationale est manipulée jusqu’à tolérer toute l’injustice envers les Hutu et les Congolais autochtones ? Ça c’est la question que je me pose chaque jour.

Le monde entier commence à remarquer que les grandes puissances occidentales dont les Etats-Unis d’Amérique, les pays de l’Union européenne, Canada et le Royaume-Uni ont choisi de ne rien faire pour ainsi autoriser le dictateur de Kigali et son parti FPR d´attaquer le Congo à mainte reprises afin d´exploiter les richesses minières des deux Kivu au Congo qui sont la vrais cause de l´extermination des HUTU des grand lacs. C´est la vérité connue!

A quand la justice des millions des Hutu et Congolais massacrés en RDC ? L’armée du FPR et ses alliés ont commis des actes de génocide sur les Refugiés Hutu Rwandais, Burundais et autochtones Congolais (référence : paragraphe 85 du « Rapport du Projet Mapping concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 sur le territoire de la République démocratique du Congo»). Tous ces crimes contre l’humanité et crimes de génocide restent impunis. C’est une honte de la part d’une telle organisation dite internationale, l’ONU.

Qui ne voit pas que des instances juridiques internationales sont manipulées et partiales? Un autre exemple de la partialité et manipulation de la communauté internationale n´est pas loin. Prenons l’exemple du Tribunal International pour le Rwanda (TPIR) qui va bientôt boucler son mandat fin 2014 : Ce système judiciaire international a été , pendant ses 20 d´existence caractérisé par une partialité totale. Aucun TUTSI du FPR n’a pas été jugé des crimes commis. Ça c’est la pratique la justice dite ‘’des vainqueurs sur les vaincus’’ !

Qui ne voit pas que cette manipulation est par ailleurs aussi une stratégie de cette machine infernale qui décime toute personne gênant ou qui peut changer des choses dans la Région des Grands Lacs Africains ? Cette machine travaillant dans l´obscurité dans des pays occidentaux arrive même à culpabiliser des innocents et à commettre des crimes aux Rwandais refugiés dans des pays étrangers qui refusent d´adhérer à leur plan macabre. Les récentes révélations fracassantes de l’Avocat Christopher Black sur le TPIR d’Arusha témoignent de cette injustice criminelle et flagrante.

Je demande à la communauté internationale de bien vouloir lire et relire la lettre des FDLR adressée au Secrétaire Général des Nations Unies car elle contient des éléments essentiels pour comprendre le problème Rwandais et les voix de sortie. (http://ikazeiwacu.fr/…/lettre-des-forces-democratiques-de-…/ ).

Le Rwanda est comme un volcan près à exploser. La communauté humaine internationale au lieu de soutenir le régime dictatorial de Kagame, au contraire je la demande d’aider les Rwandais à s´assoir ensemble afin de parler de l´avenir et un changement démocratique et pacifique au Rwanda. La vraie démocratie est une solution pour le Rwanda!

Quel message à donner aux Congolais?

Chers frères et sœurs Congolais en général et autochtones des deux Kivu,

Cela est sans doute de vous rappeler que le plan d´exterminer les HUTU refugiés du FDLR à partir du 2 Janvier 2015 se situerais dans une continuité d´un plan déjà existant de balkanisation de deux provinces de Kivu car vous avez pu vous-même remarquer que pendant ces 24 ans qui viennent de s´écouler, l´ONU n´a pas pu caché sa partialité et son soutien au groupe rebelle FPR à dominance Tutsi qui a pris le pouvoir au Rwanda par la force.

Sachez bien chers frères et sœurs Congolais que ces guerres interminables dans notre région depuis l´invasion du FPR en Octobre 1990 à la quatrième invasion du Congo en Avril 2012, sont de loin d´être des guerres à caractère ethnique, mais au contraire, ces guerres ont des motivations économiques dont les sociétés multinationales des pays occidentaux bénéficient et sont complices. C´est pourquoi le plan de piller les richesses de la République Démocratique du Congo, Kagame et Museveni et leur proxy groupes rebelles bénéficient des appuis des lobbies mafieux aux États-Unis, Europe, Grande Bretagne, Canada et à travers le monde.

Kagame et Museveni ne sont en réalité que des têtes visibles de l´iceberg, mais les vrais détenteurs de la télécommande sont des personnes masquées se trouvant dans des pays dits champions du monde en matière de démocratisation et droits de l´homme.

Le fameux « droit de poursuite » des « génocidaires » invoqué par Kigali, Kampala, leurs soutiens occidentaux ainsi que les médias-mensonges a servi à occulter les objectifs prioritaires d’ordre économique et commercial des agresseurs et à légitimer une invasion prédatrice de la RDC (Honore NGBANDA et Patrick MBEKO dans leur livre Stratégie du chaos et du mensonge. Réf : http://ikazeiwacu.k.i.f.unblog.fr/…/prsentation-du-livre-et…)

Malgré des moyens armés, matériel et financiers exorbitants que disposent l´ONU et sa mission au Congo, la MONUSCO, cette organisation soit disant humanitaire a honte car depuis déjà 20 ans n´a pas pu arrêter cette hécatombe des populations congolaises massacrées chaque jour par des groupes rebelles créés et appuyés par Kigali, Kampala et leur alliés.

Le nombre de réfugiés rwandais présent aujourd´hui sur le sol de la RDC n´est pas un si petit nombre qu’il faut négliger. Le présentant de l’ONU donne le chiffre autour 250.000 personnes ou c’est vrai que ce chiffre est même supérieur. Chers frères et sœurs Congolais, n’abandonnez pas vos frères Rwandais dans ces moments difficiles. Ensemble avec vos frères Rwandais, soyez forts et vigilant!

A nos voisins des Grands Lacs et de la SADC ?

Chers compatriotes Burundais Ugandais, Angolais, Zambiens, Tanzaniens, …,voisins et amis,

Dans ces moments difficiles que traversent nos frères refugiées Rwandais vivant au Congo, mettons nous ensemble et disons  » NON » aux grandes puissances qui soutiennent encore l´extermination de l´ethnie Hutu. N´ayez pas peur de dire la vérité comme le dit un proverbe rwandais ‘’ukuri guca mu iziko ntigushya’’ (la vérité traverse le feu mais ne brûle pas). Le moment est celui-ci de nous lever massivement pour combattre la culture du mensonge et pour dire clairement et à haute voix que l’extermination des noirs Africains doit se terminer.

C’est le moment fort de dire  » NON » aux puissances étrangères qui exploitent la richesse d’Afrique en utilisant des marionnettes comme Kagame et Museveni. Il faut leur dire que les massacres qu’ils sont entrain de faire en soutenir et en protéger des criminels sans frontière du FPR auront un jour des conséquences sur eux.

Il est grand temps pour des artisans de paix et justice dans le monde entier de faire du plaidoyer dans leur pays afin de demander leurs pays respectifs d´empêcher les Nations Unies et les proxy de Kagame et Museveni d´exterminer les refugiées Hutu rwandais. Je sais bien que dans beaucoup de pays existe une loi et mécanismes qui obligent ces pays à intervenir militairement en cas de génocide n’importe où dans le monde. Utilisez-les pour éviter que le pire ne se produise ! Chers frères et sœurs refugiées Hutu Rwandais,

Dieu Tout puissant punira ceux qui ont versé un bain de sang des Hutu, Tutsi et Congolais innocents. Il punira tous ceux qui veulent achever les Refugiés HUTU sur le sol Rwandais et congolais.

Bref, je termine cette lettre en demandant la bénédiction du Seigneur. Que Dieu, le seul qui est juste, qui vous a protégés pendant 24 ans de résistance, vous console pour vos familles de même que les notre sauvagement tués par le FPR dans ces forets. Que Dieu vous garde et vous comble de sa grâce de paix et amour ! Amen

Jean-Marie V. Minani, Survivant du génocide contre les HUTU

Email : jeanmarie.minani@gmail.com 30 Décembre 2014

Loading...