Toutes les patrouilles de nuit (Amarondo) effectuées par des civils doivent cesser immédiatement: Front de Libération Nationale (FLN)

FLN/ COMMUNIQUÉ DE PRESSE N ° 2019/03/21

Le Front de Libération Nationale (FLN) confirme que le général Paul Kagame a ordonné à ses forces spéciales de tendre des embuscades contre des touristes, des populations civilesvaquant à leurs activités quotidiennes, des attaques nocturnes contre des internats d’élèveset des patrouilles nocturnes – effectuées par des civils (amarondo) dans le but de rejeter la responsabilité sur les forces du FLN afin de les diaboliser parmi les Rwandais et la communauté internationale.

Par ailleurs, des sources dignes de foi indiquent qu’il a également demandé aux forces de sécurité de refuser l’accès à des journalistes internationaux et indépendants au Parc National de Nyungwe et de ses environs. Les mêmes sources révèlent qu’il est interdit aux résidents et aux autorités locales de partager des informations concernant les opérations militaires en cours dans cette région.

En conséquence, le Front de Libération Nationale (FLN) informe tous les Rwandais, en particulier ceux des secteurs du tourisme, des transports et de la logistique, ceux qui ont des enfants dans des internats des provinces du Sud et de l’Ouest et de la Communauté internationale ce qui suit :

  • Le général Paul Kagame et ses forces de sécurité ont intensifié leur présence militaire et leurs hostilités dans le sud-ouest du Rwanda, y compris, sans toutefois s’y limiter, les régions suivantes: Nyaruguru, Nyamagabe, Rusizi, Karongi et le Parc National deNyungwe. C’est pourquoi, dès aujourd’hui le 21 mars 2019, le FLN considère cette zonecomme une zone militarisée.
  • Toutes les activités touristiques dans le Parc National de Nyungwe ne sont plus sûres et donc fortement interdites.
  • Les routes RN6 (Kigali-Nyamagabe-Rusizi) et Karongi-Nyamasheke-Rusizi sont effectivement fermées à toute forme de circulation.
  • Toutes les patrouilles de nuit (Amarondo) effectuées par des civils doivent cesser immédiatement.Nous appelons le Conseil de sécurité des Nations Unies à exercer des pressions diplomatiques sur le général Paul Kagame et ses forces armées pour que cessenthttp://www.mrcd-ubumwe.org Twitter: @MUbumwe
    Email: contact@mrcd-ubumwe.org

inconditionnellement les assassinats et les actes de torture perpétrés contre des personnes résidant dans les zones militarisées et que des enquêtes indépendantes soient menées sur ces actes d’impunité contre les Rwandais.

Dans l’intérêt de la sécurité des civils et de leurs biens, le FLN recommande vivement de ne pas voyager dans les provinces du Sud et de l’Ouest. Nous demandons à tous les Rwandais età ceux qui visitent le Rwanda de rester calmes, et de tout faire pour s’éloigner de la zonemilitarisée mentionnée ci-dessus.

Fait à Nyabimata, le 21 mars 2019Pour les FLN,

Maj. Callixte N. SANKARA

Porte-Parole

Loading...

LEAVE A REPLY