Kwibuka 26: Ijambo rya Perezida Paul Kagame

2 COMMENTS

  1. Contenu sommaire du message de Kagame:
    1/Kagame reconnaît que le Rwanda et corrélativement le Peuple Rwandais a été frappé par un incendie, que les conséquences de celui-ci ont été d’une extrême gravité, que les auteurs de cet incendie sont des Rwandais, que les victimes de ces conséquences sont des Rwandais et exclusivement des Rwandais et que les membres des familles de ces victimes doivent le retenir. Kagame entend dire aux Rwandais que durant l’incendie dont il est auteur au premier chef, les victimes ne sont ni Batutsi ni Bahutu ni Batwa mais exclusivement des Rwandais. Il demande en conséquence plus particulièrement aux dirigeants du FPR et à ceux des associations comme celui d’Ibuka et ses branches opérant à l’étranger et Bizimana JD de bannir dans leurs écrits et vocabulaires le mot « génocide de Batutsi Rwandais. Il leur demande de colporter à grande échelle que le génocide de Batutsi est une pure fabrication et que conséquemment les victimes des crimes qui ont été commis au Rwanda sont exclusivement des Rwandais.
    2/ Il confirme la fabrication du slogan “Génocide des Batutsi” par lui. Il s’ensuit qu’il confirme les affirmations du Professeur Bernard Lugan et de Twagiramungu Faustin.
    3/ Kagame a décidé de rayer de son vocabulaire le mot” génocide des Batutsi”
    4/ Il demande aux Butsi, plus particulièrement les dirigeants des organisations associatives dédiées à ce prétendu génocide exclusif dont le président d’Ibuka et Bizimana Jd d’en faire autant c’est-à-dire s’interdire absolument d’évoquer ce mot de quelque manière que ce soit.
    5/ Il demande à tous Rwandais d’intégrer dans leurs têtes et vie de tous les jours: le mot “Rwandais” et enseigner à leurs enfants actuels et futurs qu’ils sont exclusivement Rwandais et ce, pour l’éternité. Pour Kagame, les mots Bahutu, Batutsi et Batwa doivent être bannis dans le vocabulaire des Rwandais et seul le mot Rwandais doit avoir une place particulière dans la vie des Rwandais et ceux-ci doivent le prouver par les actes.
    6/ Kagame demande prêche la solidarité et m’amour entre les Rwandais, qui selon lui, constitue un et un seul Peuple. Il reprend le message de Kizito Mihigo qu’il a maintes fois adressé aux Rwandais. Il est conscient qu’il est imbibé pour toujours du sang de celui-ci. Entend-t-il lui demander pardon pour son méfait commis avec une barbarie une indescriptible ? N’a-t-il pas broyé Kizito Mihigo au seul motif qu’il prêchait l’amour et la solidarité sincère et effective entre les Rwandais ?
    Le mot clé de son message est la confirmation de la fabrication du mot » génocide des Batutsi et corrélativement de l’inexistence de celui-ci.
    Les questions posées sont les suivantes : Kagame va-t-il réviser la constitution rwandaise de 2003 révisée en 2015, préambule et article 50 ? Va-t-il libérer tous les prisonniers politiques pour négation du génocide des Batutsi ? Son message a-t-il été entendu par les oligarques de son régime, le FPR , Ibuka CNLG de Bizimana JD, CPCR de Gauthier et autres excroissances opérant à l’étranger contre les Bahutu listés ? Les juges du FPR, les juges français, les juges belges et autres vont-ils écouter et retenir ce message de Kagame et le prendre en considération dans les procès en cours contre certains Hutu Rwandais. Il convient de préciser que tous ces Rwandais sont accusés d’avoir commis le génocide contre les Bututsi, mot qui, selon les propres mots de Kagame est une pure fabrication par lui et les siens. Les juges étrangers pourront invoquer les faits inexistants contre les accusés ou pourront-ils prétendre mieux connaître les causes et les auteurs des crimes qui ont été commis par les Rwandais contre les Rwandais que les ces derniers ? Pourront-ils se hasarder invoquer le mot Tutsi alors que Kagame a infirmé son existence au Rwanda ?
    Le constat est que les dirigeants de l’association Survie qui ne parlent pas le Kinyarwanda et ceux d’Ibuka France pour des raisons incompréhensibles continuent à crier sur les toits le mot »génocide des Batutsi.
    Suggestion : dans le strict intérêt des jeunes Rwandais résidant à l’extérieur du Rwanda et étrangers, ne serait-il pas judicieux de traduire en anglais et français le message sommaire de Kagame. A défaut, il restera uniquement interne alors que Kagame s’est adressé non seulement aux Rwandais mais également aux étrangers, amis du Rwanda et des Rwandais.
    Une autre question posée est la suivante : est-ce-Kagame ou son hologramme qui a effectivement ce mot ? Une comparaison de ses photos en costume et en chemises simple peut permettre de répondre précisément à cette question.
    Enfin, une dernière question:
    Outre les règles strictes qui gouvernent le fonctionnement de cette armée de Kagame en l’occurrence les sorties de casernes, comme des millions de Rwandais, les soldats de celui-ci sont strictement tenus de respecter le confinement. Or, le constat macabre est qu’ils sont sortis pour semer la terreur contre les Rwandais des quartiers populaires confinés, commettre des viols de femmes et jeunes filles, piller et agresser physiquement des Rwandais et ce, durant plusieurs jours. Kagame est leur commandant en chef. Tout agissement illégal ou tout manquement au règlement militaire est lourdement sanctionné.
    Lors de son message lu à la télévision rwandaise, Kagame a promis la fourniture des vivres aux Rwandais pauvres ou déshérités confinés. Ils ont pris à lettre car aucun Rwandais ne pouvait une seconde penser que Kagame peut mentir publiquement au Peuple Rwandais.
    Ils ont été surpris. Ils ont reçu quelques grammes de vivres au surplus pourris par famille de plus de quatre personnes et pour une durée de quinze jours. Le monde entier a vu ces Rwandais en colère. Ils ont rejeté purement et simplement ces miettes pourries et demandé que Kagame vienne leur dire pourquoi les a-t-il mentis et dans le cas contraire voir lui-même des méfaits de ses collaborateurs locaux contre les Rwandais ou l’inexécution de sa décision par ces derniers. Affamés, ils ont décidé de violer le confinement car, selon eux, la faim et la soif sont plus dangereux pour leur vie que le coronavirus. Tous les actes du gouvernement sont signés Premier Ministre et/ou ministre compétent. Les destructions illégales des habitations des Rwandais par sur ordre de Kagame au bénéfice de Dennis Kerera, un ougandais de naissance, ancien soldat du FPR, frère du Ministre de la justice Busingye Johnston et homme d’affaires milliardaires, associé de Kagame dans plusieurs affaires dont la Banque de Kigali au moment où le coronavirus fait des victimes au Rwanda dont le nombre est caché par le gouvernement et alors que le même Kagame a ordonné le confinement des Rwandais a choqué des millions d’internautes rwandais.
    Ces faits flagrants sont établis de sorte que sous réserve de mauvaise foi.
    Or, force est de constater le silence de tombeau de Kagame.
    Questions: où est Kagame ou où s’est-il planqué ? Son Jet est-il à l’aéroport à Kanombe ? Qui l’a vu ? S’il est effectivement au Rwanda, pourquoi est-il aussi méprisant à l’endroit des Rwandais qui ne demandent que de l’entendre en sa qualité de leur président ? Est-il effectivement président des Rwandais ? Dans l’affirmative, sait-il ce que signifie le mot « Gouverner et/ou diriger »

  2. Pour que tous les Rwandais de l’extérieur en particulier les jeunes Rwandais d’une part et les étrangers (qui s’intéressent à notre pays) qui ne parlent pas notre langue puissent bien écouter le message de Kagame et comprendre sa teneur, il serait souhaitable de le traduire en français et en anglais.
    Merci pour the rwandan, musabyimana, tfr info et véritas info, jambo news et autres, les voix des Rwandais et des Sans voix des Rwandais de l’intérieur, de faire le nécessaire.
    Pourquoi, cette traduction et diffusion à grande échelle du contenu du message de Kagame adressé aux Rwandais et amis du Rwanda?
    Par la teneur même de son message, Kagame a déconstruit littéralement le fondement même du fonds de commerce de son régime et ses excroissances internes et externes à savoir l’existence du génocide au Rwanda et exclusivement contre les Batutsi. Ces deux mots ont une importance de premier plan.
    1/ L’absence d’évocation du mot “génocide” signifie que ce génocide n’a jamais existé au Rwanda. Seuls les massacres ont été commis par les Rwandais dont lui-même et contre exclusivement les Rwandais. Si pour Kagame le génocide, crié sur les toits depuis des années et mentionné dans des milliers de littératures sur le Rwanda n’a jamais existé, il est hasardeux pour quiconque de soutenir le contraire. Si Kagame dit qu’il est vrai que les massacres contre les Rwandais ont été commis au Rwanda mais qu’ils ne constituent sûrement pas un génocide, sous peine de proférer des fabulations, nul ne peut soutenir le contraire directement ou indirectement.
    2/ Il en est de même du “génocide exclusivement des Bututsi”.
    3/ L’importance capitale du message de Kagame est qu’il a appelé les Rwandais à enseigner à leurs enfants le contenu de son message: inexistence du génocide au Rwanda, inexistence du génocide exclusif contre les Batutsi, commission des crimes par les Rwandais contre les Rwandais mais ces crimes ne sont pas constitutifs de génocide.
    4/Pour Kagame, le Peuple Rwandais est un et indivisible et ce, pour l’éternité. Il a évoqué la solidarité et l’amour envers la Patrie, éléments indispensables au développement économique et social de notre pays d’une part et à la cohésion sociale d’autre part. Le Rwanda est le patrimoine commun de tous les Rwandais. Les malheurs qui se sont abattus sur notre pays ont touché tous les Rwandais. Les Rwandais doivent l’intégrer et l’enseigner à leurs progénitures.
    5/ Kagame a évoqué Dieu. En l’écoutant tel qu’il est notoirement connu des Rwandais, j’ai cru comprendre qu’il est pénétré par la lumière du Saint Esprit, que cette lumière l’a conduit dans le vrai et droit chemin et qu’il a conséquemment retrouvé l’humanité dont l’absence était et est manifeste chez lui, le tout sous réserve de prouver le contraire.
    6/ J’ai toujours pensé que pour demander la bénédiction de Dieu au bénéficie de son prochain, il faut préalablement être pourvu de compassion à l’endroit de celui-ci. La compassion est un des éléments de la civilisation humaine qui distingue l’homme de l’animal. Or, tel qu’il est connu des Rwandais, Kagame n’a jamais prouvé qu’il en a envers les Rwandais, si bien entendu les Rwandais évoqués par lui dans son message sont TOUS les Rwandais.
    Certes son message a une profondeur, mais ce que les Rwandais attendent de lui c’est l’action. Parler c’est bien mais agir c’est encore mieux. Il doit prouver aux Rwandais la sincérité de son message et la concrétiser par des actes manifestes.
    Au vu des conséquences d’une particulières importance de la teneur de son message non seulement sur le plan juridique ( requalification juridique des massacres qui ont été commis au Rwanda et abandon des poursuites contre certains Rwandais pour génocide des Batutsi) mais également sur le plan politique (libération des tous les prisonniers politiques et autres pour négation du génocide des Batutsi, interdiction faite aux excroissances internes et externes du régime d’évoque les mots génocide et génocide des Batutsi), il serait surprenant que Kagame soit sincère.
    Il dispose d’une haute expertise dans la mauvaise fois, le cynisme, la cruauté et la malhonnêteté. Puisqu’il a parlé de la vie et de la mort, il a peut-être pu constater qu’avec le coronavirus, maladie mondiale et démocratique, il est plus préférable de faire du bien envers Rwandais et conséquemment laisser un héritage le moment venu. Ce que l’homme laisse au titre d’héritage ici-bas, ce ne sont pas des millions ou des milliards planqués dans les banques et paradis fiscaux et des jets mais ce qu’il a fait de bien pour la communauté au sens large. Les années ne produisent pas les âges mais la vieillesse. Peut-être dans quelques années qui lui restent, Kagame entend laisser un héritage. Par la volonté du Plus Haut, Kagame entend peut-être mettre en œuvre l’héritage que Kizizo Mihigo, broyé par lui, a laissé au Peuple Rwandais.
    Les prochains jours diront aux Rwandais si, dans son message, Kagame était sincère ou pas.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.