Police y’u Rwanda yishe impunzi 2 z’abarundi

Amakuru atangazwa na Police y’u Rwanda ku rubuga rwa twitter aravuga ko kuri uyu wa Gatandatu tariki ya 4 Nyakanga 2020 mu rucyerera ahagana saa cyenda n’igice ubwo abashinzwe umutekano bari ku irondo mu Murenge wa Mahama, mu Karere ka Kirehe barashe ku itsinda ry’abavugwa kuba abinjizaga ibiyobyabwenge mu gihugu bambukiranya umugezi w’Akagera.

Babiri muri bo bahasize ubuzima nyuma biza no kumenyekana ko ari impunzi zo mu nkambi ya Mahama.

1 COMMENT

  1. Le Burundi est un Etat de droit. Il y a la paix dans ce pays. Ce fait est établi.
    Des milliers de Burundais sont pris en otage par le HCR dans l’unique dessein de continuer de proférer des infamies contre les dirigeants Burundais, le tout en exécution des instructions de ceux qui oeuvrent en vain depuis des années pour détruire le Burundi parce que ses dirigeants ont refusé de leur céder leur pays comme l’a fait Kagame en échange de protection contre les Burundais.
    Le HCR et les médias étrangers parlent de réfugiés alors qu’ils ne remplissent aucune des conditions posées par la Convention de Genève sur les réfugiés et sont conséquemment les otages du HCR, des sans échec burundais vautrés au chaud ici au Rwanda en étroite collaboration avec Gouvernement Rwandais. Les fonds afférents à leur pise en charge sont gérés par le Rwanda. Ces milliers de Burundais parqués comme des vaches sans maître au Rwanda ne reçoivent que des miettes. Ils sont une bonne affaire pour les kleptocrates et oligarques du régime Kagame.
    Le comble est que les enfants de ces milliers de paysans burundais ne vont pas à l’école alors que les enfants des ex-oligarques burundais ou les Sans Echec qui sont ici au Rwanda sont dans de bonnes écoles et bénéficient même des bourses du FARG ( fonds d’aide aux rescapés du génocide, abondé par les Rwandais dont plus de 80% sont des Hutu).
    Que doivent faire les autorités burundaises?
    Elles doivent sensibiliser ces paysans sur les mensonges de ceux qui les prennent en orage et leur demander à revenir dans leur pays.
    Elles doivent demander expressément au HCR de tout faire pour les rapatrier au Burundi et affecter des millions de dollars US gérés par le gouvernement rwandais pour leur prétendue prise en charge à leur installation dans leurs villages.
    Il en est de même des paysans burundais qui sont en RDC dans des conditions infra-animales.
    Au Rwanda, Kagame a reçu de ses maîtres le passeport de tuer les Rwandais en toute impunité.
    Il a ordonné les exécutions publiques sommaires des dizaines de Congolais, parqués dans les camps comme des animaux sans maître ici au Rwanda depuis plusieurs années, le tout dans l’indifférence totale des dirigeants congolais. Quelle a été la réaction du HCR ou des dirigeants congolais à savoir Kabila fils? Silence de cathédral.Il s’ensuit que tuer les pauvres burundais est un acte normal.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.