UMUTURAGE AGENEYE UBUTUMWA BUKOMEYE PEREZIDA☺IBYA BANNYAHE NI AGATERERANZAMBA.

1 COMMENT

  1. Le toit conditionne n’existence de l’espèce humaine.
    En détruisant les toits des Rwandais, Kagame a entendu les réduire à l’échelle infra-animale.
    Accepter d’aller errer dans la rue, avec femmes et enfants ainsi que les anciens qui vivent avec leurs enfants, c’est s’incliner devant le méfait de Kagame avec des conséquences d’une particulière gravité à savoir exposer à la mort les plus faibles.
    Les spoliés, traités pour des déchets par Kagame, doivent s’unir car l’Union fait la force et rester dans leurs parcelles nues.
    Ils sont eux. Mieux vaut mourir dans sa parcelle même nue que dans la rue et être enterré comme des déchets.
    Par ses méfaits contre la masse populaire en l’occurrence, Kagame a cru pouvoir lancer un défi à celle-ci. C’est aux Rwandais de le relever, peu importe le prix à payer. Un tyran imbibé de sang jusqu’aux os des Rwandais ne connaît qu’une seule loi, la loi du plus fort. Il faut lui montrer que ni sa loi ni quiconque autre ne peut mettre à genou un Peuple Uni. Unissez-vous, vous gagnerez. Le Plus Haut sera avec vous et vous accompagnera dans votre batail légitime contre un tyran sanguinaire, dépourvu d’humanité la plus élémentaire. Quel homme pourvu d’âme peut, une seconde, penser qu’un président d’un pays puisse détruire les les toits des Rwandais et envoyer dans la rue des milliers de femmes, enfants et hommes de tous âges, au surplus en pleine saison pluviale alliée à une pandémie qui fait des ravages dans le monde entier? Qui connait un tel cas en Afrique moderne?

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.