COMMUNIQUE DU COMMANDEMENT DES FORCES ARMEES RWANDAISES du 12 avril 1994

Suite aux événements tragiques qui ont endeuillé le pays à partir du 06 avril 1994, fait de nombreuses victimes innocentes, et entraîné la détresse de tout le peuple rwandais, ainsi que suite à l’assassinat ignoble de 10 militaires de la MINUAR et d’autres ressortissants étrangers, le Commandement des Forces Armées Rwandaises estime qu’il est plus temps de mettre fin à cette tragédie.
En effet, il est hautement souhaitable que le Commandement des Forces Armées Rwandaises et le Commandement du FPR se rencontrent immédiatement pour examiner ensemble comment pacifier le pays sans plus tarder, et contribuer à la mise en place rapide des Institutions de Transition à Base Elargie, pour éviter de continuer à verser inutilement le sang des innocents.
Le Commandement des Forces Armées Rwandaises reconnaît les efforts inlassables de la MINUAR , parfois contrariés, pour l’application intégrale de l’Accord d’Arusha, et lui demande de servir d’intermédiaire pour les rencontres proposées ci-haut.
Afin de faciliter ce dialogue et arrêter des mouvements de panique de la population, il est souhaitable que les combats soient suspendus. Pour ce faire, une trêve est proposée par les Forces Armées Rwandaises aux Forces du FPR, qui commencerait à partir du 13 avril 1994 à 12 heures.
Au nom du Commandement des Forces Armées Rwandaises, les officiers supérieurs qui ont participé à la réunion :

Colonel Léonidas RUSATIRA
Colonel BEM Marcel GATSINZI
Colonel BEMS Félicien MUBERUKA
Colonel BEMSG Aloys NTIWIRAGABO
Colonel André KANYAMANZA
Colonel Joseph MURASAMPONGO
Colonel Edouard HAKIZIMANA
Lieutenant-colonel BEM Ephrem RWABALINDA
Lieutenant-colonel BEMS Augustin RWAMANYWA
Lieutenan-colonel Emmanuel KANYANDEKWE

Fait à Kigali, le 12 avril 1994 »

MINUAR : Mission des Nations unies pour le Rwanda

Loading...