Après son livre sur les crimes du FPR, Judi Rever va bientôt rendre public de nouvelles révélations

Judi Rever a fait des recherches sur les crimes du FPR au Rwanda et au Zaïre (actuel République Démocratique du Congo-RDC).

Les recherches sur le terrain, les témoignages des observateurs, des survivants ainsi que des ex-militaires du FPR , auxquels s’ajoutent des innombrables documents inédits classés confidentiels, ont contribués à rendre les révélations de Judi Rever tellement sensibles que la publication de son livre “Rwanda, l’éloge du sang” fut l’objet de beaucoup de controverses.

Après la publication de ce livre, Madame Judi Rever a reçu beaucoup de menaces.

En effet, ce livre met à jour les crimes commis par le FPR contre des civils hutus depuis 1990, crimes qui demeurent impunis jusqu’à ce jour.

Le contenu de ce livre dévoile aussi comment certaines puissances et institutions ont participé à rendre opaque la véritable histoire du génocide qui a eu lieu au Rwanda .

1 COMMENT

  1. Judi Rever fait trembler les oligarques du régime agonisant.
    Les officines du régime opérant en France ont tout mis en oeuvre pour empêcher la publication de son livre “Elogie du Sang” en vain.
    Leurs aboiements dans les rues de Paris ont été inopérants.
    Des millions de dollars de deniers publics des Rwandais ont été dépensés pour empêcher la manifestation de la Vérité et les infamies colportées à grande échelle contre Judi Rever ont été inopérants.
    Ses prochaines révélations sont encore plus accablantes pour les maîtres du Rwanda.
    Le président du Kosovo, Hashim Thaçi, a été rattrapé de son passé. Il devra répondra de ses crimes devant la Cour Pénale Internationale. Sa fonction de Président ne lui a été d’aucun secours. Il en sera de même de Kagame et autres s’ils sont encore vivants. Les crimes contre des femmes, enfants et hommes de tous âges Hutu, Tutsi et Twa ne resteront pas impunis. Hissène Habré croupit en prison au Sénégal et ce, jusqu’à fin de sa vie. Le sort ultime des bouchers n’est encore arrivé mais c’est une question de temps.
    Le sang ses enfants rwandais hantera pour toujours les bouchers. Les officines du régime opérant à l’étranger en particulier en Belgique et en France marcheront tête baissé. Les orphelins et les membres des familles des victimes doivent garder espoir et agir collectivement contre les assassins devant les tribunaux des Etats dits de droit dans lesquels ils résident surtout qu’ils sont notoirement connus et qu’ils ont reconnu publiquement leurs méfaits devant des millions de Rwandais. Agissez, vous serez entendus et soutenus. Aidez-vous d’abord, Dieu vous aidera ensuite.

LEAVE A REPLY