Judi Rever – Rwanda : L’éloge du sang – ITW – Un ex-garde du corps de Paul Kagame témoigne

Interview exclusive d’un Tutsi, ex-garde du corps de Paul Kagame. Un témoignage saisissant sur les circonstances du génocide Rwandais.

Dans cette interview James Munyandinda nous livre son témoignage sur l’attentat contre l’avion qui a déclenché le génocide au Rwanda en 1994.

Il révéle que le Front Patriotique Rwandais (FPR) de Kagame a été responsable pour cet attentat qui a bouleversé l’histoire.

Il révèle aussi le rôle choquant du FPR dans le génocide contre les Tutsis – comment les commandos de Kagame ont infiltré les milices Hutues et ont participé directement aux massacres.

Il explique qu’en dépit de la propagande du récit officiel du génocide, la France a été le seul pays qui a essayé de sauver les Rwandais.

1 COMMENT

  1. Judi Rever n’a pas tout dit sur Kagame et son FPR.
    Elle est devenue le cauchemar de Kagame et les siens, surtout ces derniers.
    Force est de constater le silence de tombeau de Bizimana JD et autres sur le témoignage accablant de cet ex-soldat du FPR.
    La question que des millions de Rwandais se posent est la suivante : les juges français vont-ils persister dans la dénégation de l’évidence à savoir l’assassinat du Président Habyarimana et de trois ressortissants français par Kagame? Vont-ils lire ce témoignage et se remettre en question ?
    Il convient de préciser que celui-ci n’a jamais nié son méfait et qu’au contraire, il l’a avoué devant des millions de Rwandais et la cassette de ses aveux existe.
    Si les massacres de masse contre les Tutsi Rwandais sont indiscutables et au surplus aucun Rwandais sérieux ne peut les nier, le témoignage limpide de cet ex-soldat du FPR remet en question le « génocide dit des Tutsi » tel qu’il est défini par notre droit interne et le droit international ainsi que par le droit français en l’occurrence.
    Le génocide est une qualification juridique des faits criminels en l’espèce des crimes qui ont été commis au Rwanda et nullement ces mêmes faits. Comme l’a bien précisé le Tribunal Pénal International sur l’Ex-Yougoslavie dans plusieurs Affaires dont il avait à connaître, le génocide est une question de qualité et nullement de quantité.
    Les lecteurs de The Rwanden se posent la question de savoir si, au regard de l’Affaire Attentat contre l’Avion du Président Habyarimana, les juges français sont effectivement indépendants comme il est crié sur les toits par les autorités françaises, au premier rang le Président Macron, ami de Kagame qui lui a récemment encensé de bons mots jusqu’à tomber au niveau le plus bas des caniveaux de ridicules ( Kagame , un démocrate, inspiration en matière de la bonne gouvernance en Afrique, ami de la France etc.)

LEAVE A REPLY