Rwanda: le FMI donne un crédit de 109 millions de dollars pour lutter contre COVID-19.

Le Président rwandais, Paul Kagame

Le gouvernement de Kagame reçoit un crédit du FMI de 109,4 millions de dollars pour lutter contre le COVID-19

Le 2 avril 2020, le Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé un crédit de 109,4 millions de dollars américains au Rwanda dans le cadre de ce qu’on appelle la Facilité de Crédit Rapide (FCR). Selon le FMI, l’impact économique de la pandémie de COVID-19 au Rwanda “avance très vite, les perspectives à court terme se détériorant rapidement”.

Le FMI ajoute que le gouvernement rwandais a «agi rapidement en mettant en place des mesures pour aider à contenir et à atténuer la propagation de la maladie». Les fonds du FCR appuieront les efforts du gouvernement rwandais pour étayer les réserves internationales en déclin et fourniront de l’argent pour augmenter les dépenses afin de contenir Covid-19. Le FMI ajoute qu ‘«il continuera de suivre de près la situation du Rwanda et est prêt à fournir des conseils politiques et un soutien supplémentaire si nécessaire».

Selon le FMI “La facilité de crédit rapide (FCR) permet d’apporter rapidement une aide financière concessionnelle assortie d’une conditionnalité limitée aux pays à faible revenu qui se heurtent à un problème immédiat de balance des paiements. La FCR a été créée comme guichet du fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (Fonds fiduciaire RPC), dans le cadre d’une réforme plus large visant à assouplir le soutien financier du FMI et à mieux l’adapter aux besoins divers des pays à faible revenu, notamment en période de crise. La FRC unifie l’aide d’urgence concessionnelle du FMI et peut être utilisée de façon souple dans un plus grand nombre de circonstances et met davantage l’accent sur les objectifs du pays en matière de croissance et de réduction de la pauvreté”.

La pandémie COVID-19 met à nu Kagame, qui, malgré sa vantardise à propos d’une économie forte, n’arrive même pas à résister pendant deux semaines sans s’agenouiller.

Pour information, à la fin de 2019, le Rwanda avait une dette extérieur de 3.26 milliards de dollars, soit 271.66 dollars par habitant. Ce montant est le triple de ce que la dette était en 2000.

Chaste GAHUNDE

LEAVE A REPLY