Débat 3: Karasira est renvoyé de son emploi de Professeur d’Université du Rwanda.

Aimable Karasira

Par Mukundente Ariane

Nous sommes toujours dans le débat sur Karasira Aimable, le rescapé du génocide contre les Tutsis qui a été emprisonné par l’état rwandais. Vous pouvez visionner mes 2 précédents débats sur mon mur de FB. Aujourd’hui, nous allons aborder le sujet de son licenciement par l’Université du Rwanda où il était professeur d’informatique. Pour le motif de licenciement, voir l’image ci-bas. 

Après congédiement, le 14 Août 2020, Karasira s’est retrouvé sans emploi. Je vous rappelle qu’il est seul au monde avec son petit frère malade dont il a la charge. Normalement , dans les circonstances pareilles, c’est la famille qui est appelé au secours pour aider. Sans famille comment allait-il vivre et s’occuper de son frère? C’est ainsi que les gens ont eu pitié de lui. Il y a eu un élan de solidarité pour aider ces orphelins. 

C’est dans notre culture, les Rwandais de la Diaspora envoient en masse beaucoup d’argent au Rwanda pour aider leur familles, leur amis, L’État Rwandais (dans des moments difficiles) etc. C’est ainsi que Karasira fut aidé par plusieurs personnes, un “Gofundme” est lancé pour lui,  Août 2020, l’année passée, donc. 

À la surprise générale, aujourd’hui, il est accusé d’avoir eu cette somme illégalement. Et que cet argent servait à l’inciter à commettre les délits dont il a été accusé en premier: “négationnisme du génocide contre les Tutsis et enlever la dignité au génocide”. Arrêtons-nous ici et analysons cette accusation. 

Il a été licencié le 14 Août 2020, et tout de suite il a commencé à recevoir l’argent pour survivre. Est-ce qu’il a commis ce délit tout de suite (Août 2020) si c’était une commande? 

L’état Rwandais voulait quoi en licenciant Karasira? Qu’il meurt de faim, lui et son petit-frère? Est-ce que l’État demande à tous les Rwandais qui reçoivent  de l’argent de leur familles/amis de la Diaspora de justifier la provenance de cet argent? Est-ce que l’État fouille d’autres simples citoyens pour voir l’argent qu’ils disposent dans leur maison? Pourquoi l’État veut dépouiller Karasira de son aide? 

La solidarité est une valeur intrinsèque dans la culture rwandaise. Qu’un état veut punir cet acte car il est à l’encontre de son objectif de départ faire mourrir de faim Karasira est ahurissant. La loi anti-corruption sous laquelle on veut punir Karasira d’avoir reçu l’argent est absurde. Même un ignare en droit sait indubitablement que cette loi ne s’applique pas dans le cas de Karasira. 

Ce n’est pas parce que Karasira et son frère sont des orphelins qu’ils n’ont pas droit à la solidarité comme tout le monde. Même le Rwanda reçoit les aides internationales pour survivre. Il vit de la charité des pays étrangers riches. Rendez-lui son emploi si cette générosité à son égard dérange autant. À moins que vous voulez que les deux orphelins meurent de faim. 

Ils vous ont fait quoi aux justes? Depuis 1994, jusqu’à maintenant ces orphelins vivent le calvaire. À chaque fois qu’il était persécuté, Karasira criait au secours. Et c’est ce qu’il fait maintenant. Sa place n’est pas en prison, mais dans une classe devant ses élèves et à côté de son frère qui a besoin de lui. 

Il est encore temps de réparer une injustice qui date de 1994 jusqu’à maintenant. 

LEAVE A REPLY