Ethereum peut-il supplanter le bitcoin et devenir la 1ère cryptomonnaie en termes de capitalisation boursière?

Est-il possible que l’Ethereum devienne un jour la cryptomonnaie avec le plus de valeur sur les marchés financiers ? Nous n’en sommes pas là, mais la question mérite tout de même d’être posée. Dans cet article, nous nous intéresserons aux éléments qui peuvent laisser penser que le bitcoin pourrait un jour céder sa place à l’ETH en tant que première cryptomonnaie mondiale avec la plus grande capitalisation boursière. Nous verrons aussi les arguments qui tendraient à laisser penser que cette théorie n’a aucune chance de se concrétiser. Nous rappelons que nous ne donnons pas de conseils d’investissement, cet article, écrit de bonne foi, a pour seul objectif d’informer. Le trading de cryptomonnaies comporte des risques.

Avant de nous lancer dans une explication détaillée, nous souhaitons d’abord vous donner une information si vous souhaitez investir dans Ethereum, dans le bitcoin ou dans d’autres cryptomonnaies. Il existe beaucoup d’options sur internet, vous pouvez trouver facilement une plateforme d’exchange centralisée ou décentralisée pour faire du trading. Cependant, si vous souhaitez utiliser une plateforme qui vous mette en relation avec un courtier de confiance, qui pourra vous aider à optimiser vos investissements et vous fournir des outils de pointe pour trader, alors nous vous recommandons la plateforme Bitcoin Up. C’est une solution rapide et pratique pour vos investissements crypto. 

Parlons maintenant du sujet qui nous intéresse et de la théorie du « flippening ».

Qu’est-ce que le flippening ?

Le flippening selon le site CryptoNews sera : « le moment (si un jour cette éventualité se présente) où la capitalisation boursière de l’Ethereum sera supérieure à celle du Bitcoin. Il y aura donc un « renversement », un flip en anglais. »

Cette théorie selon laquelle l’Ethereum pourrait un jour dépasser le bitcoin est assez présente sur les réseaux sociaux, notamment sur YouTube avec les influenceurs, mais aussi sur Twitter.

Pourquoi cette théorie ?

Le bitcoin est souvent considéré comme une valeur refuge, mais l’innovation et l’écosystème de dApps et de finance décentralisée d’Ethereum est en fort développement. Cet ecosystème innovant fait penser à beaucoup d’observateurs que Ethereum pourrait jouer un rôle de plus en plus majeur.

Il est vrai que la capitalisation boursière du bitcoin n’a cessé de croître depuis sa création en 2009. Mais en réalité, si la capitalisation boursière du bitcoin a augmenté, la capitalisation boursière de secteur des cryptomonnaies dans son ensemble a augmenté dans des proportions encore supérieures. Depuis 2017 avec la création d’Ethereum, la part du bitcoin dans la capitalisation totale des cryptomonnaies a commencé à diminuer. 

En février 2017, le bitcoin représentait 89 % des cryptomonnaies en circulation, puis il y a eu par la suite des montées et des descentes de cette proportion. Cependant, sur le long terme, la proportion de bitcoins sur la capitalisation boursière totale des cryptomonnaies a baissé pour arriver en ce 12 décembre 2021 à environ 41 % contre 21% pour l’Éther. 

Le reste des cryptomonnaies se trouvent sur d’autres blockchains comme par exemple Avalanche, Fantom, Solona ou la Binance Smart Chain, elles représentent 38% des cryptomonnaies. 

Comparaison entre la blockchain Bitcoin et la blockchain Ethereum

Selon le site CoinMarketCap, la capitalisation boursière d’Ethereum est d’environ 485 millions de dollars et celle de la blockchain Bitcoin est d’environ 934 millions de dollars. Presque du simple au double. 

Par contre, le volume d’échange de cryptomonnaies sur 24 h sur le réseau Ethereum est d’environ 20 millions de dollars alors que ce volume s’élève à 26 millions de dollars sur Bitcoin. Il s’agit d’une différence plus faible. 

Enfin, les récompenses de minage obtenu sur Ethereum en 24 h s’élèvent à environ 115 millions de dollars alors qu’elles s’élèvent seulement à 88 millions de dollars sur Bitcoin. Il y a donc des récompenses plus élevées sur Ethereum malgré une capitalisation boursière plus faible. Cela montre la plus forte attractivité d’Ethereum pour les mineurs.

Ethereum, le monde de la finance décentralisée (DeFi) et de tous les possibles

Beaucoup s’accordent pour dire que le bitcoin est la cryptomonnaie qui sert de valeur refuge. Les investisseurs l’achètent souvent pour ne pas subir les baisses de valeurs des monnaies fiduciaires et pour ne pas subir l’inflation. Cependant, là où Ethereum se démarque c’est parce qu’il offre aujourd’hui un écosystème extrêmement innovant avec des dApps et la finance décentralisée. De nombreuses applications décentralisées se développent sur le réseau avec des jeux crypto Play To Earn, des casinos en ligne et bien d’autres choses encore. Les métaverses se développent, avec par exemple le jeu Dencentraland, le jeu The Sandbox et d’autres. Tout cela se passe sur Ethereum, ou en tout cas en grande partie, et surtout cela ne se passe pas sur la blockchain Bitcoin. Les projets qui se développent en termes de métaverses mais aussi en termes de NFT ont pour conséquence d’attirer énormément de capital sur la blockchain Ethereum. 

Tom Tugendhat un député britannique a affirmé que pour lui nous étions en train d’assister au changement (ou flippening) du Bitcoin à l’Ethereum. Ce député insiste sur le développement de nouveaux modes de paiement et d’une nouvelle finance sur la blockchain. Il dit que le Royaume-Uni devra changer sa manière de penser la finance avec ces évolutions. Si vous souhaitez lire sa déclaration en anglais, vous pouvez consulter son tweet ici

Quels sont les forces du bitcoin ?

Il y a encore un an ou deux, beaucoup de gens avaient la conviction que le bitcoin serait toujours la première cryptomonnaie et certaines personnes le pensent encore. Comme nous le disions, de nombreux investisseurs voient le bitcoin comme une valeur refuge, extrêmement fiable. 

La particularité du bitcoin, c’est que seuls 21 millions de bitcoins seront émis ce qui fait qu’il s’agit d’une ressource avec un certaine rareté, à l’image de l’or par exemple. L’or n’est pas sujet à l’inflation, car il n’est pas possible d’imprimer autant d’or que l’on souhaite comme on imprime des billets de banque, c’est la même chose avec le bitcoin. 

Cependant, lorsque l’on voit la tendance qui est en cours, tout porte à croire que l’Ethereum finira par avoir une capitalisation boursière supérieure à celle du bitcoin pour toutes les raisons que nous avons évoquées précédemment.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY