Message de soutien de Jambo ASBL pour les victimes de massacres des Hutus de Kibeho et Kasese

Une femme rwandaise s’est écroulée avec son bébé sur le dos sur la route vers Goma, au Zaïre, en 1994. De nombreux Rwandais ont fui l’avancé macabre du FPR de l’autre côté de la frontière pour se rendre dans ce qui était à l’époque le Zaïre.

C’est avec grande émotion que nous nous rappelons les journées particulièrement meurtrière du 22 Avril.

Voici 26 ans déjà que huit mille hutu rwandais, des femmes, hommes, enfants et bébés ont été massacrés dans les camps temporaire de fortune à Kibeho au sud du Rwanda.

C’est précisément à cette endroit que l’armée du FPR va tuer sans distinction toute âme vivante. Devant les yeux ébahis des casques bleu de l’ONU, des australiens et des Zambiens, impuissant devant ce déchainement bestiale qui durera toute la journée.

Ce 22 avril, nous nous rappelons également, il y a 24 ans, le massacre de masse des réfugiés rwandais. Ces réfugiés fatigués et désespérés après 3 ans d’errance, s’ayant rendu à l’armée de l’APR, furent encerclé, acheminé et massacré sur le chemin de fer de Kasese en République Démocratique du Congo sans distinction. La journée 22 Avril comptera à lui seul plus de 30.000 victimes réfugiés hutu Rwandais. L’exécution de ces réfugiés hutu durera en tout trois jours.

LEAVE A REPLY