Débat 2: Karasira, le rescapé du génocide contre les Tutsis.

Par Mukundente Ariane

Karasira est un Tutsi rescapé du génocide contre les Tutsis. Ce qui veut dire que durant le génocide il était en train de se cacher et de fuir pour ne pas se faire tuer pour seul motif d’être Tutsi.

Il a survécu à ce génocide à 17 ans avec son petit frère de 4 ans dont il doit s’occuper maintenant qu’ils sont seuls au monde. Comme tous les rescapés, il a fait appel à Ibuka et au FARG pour avoir de l’aide. Mais on le lui a refusé car, selon lui, après enquête d’Ibuka, il s’est vu disqualifié dès qu’on s’est rendu compte que ses parents avaient été tués par des Inkotanyi.

Au lieu de lui donner de l’aide, on lui a fabriqué une identité et un arbre généalogique qui n’a rien à voir avec le tien. Les rumeurs ont circulé dès lors qu’il était le fils des Hutus Karamira du Froduard du MDR et de Bucyana Martin de CDR. Visionnez la vidéo ci-dessous qui confirme ce que j’affirme à partir de la section allant de 6:00 jusqu’à 8:06, et sous-titrée en français.

Maintenant, mes chers amis, arrêtons ici et réfléchissons sur ce cas de Karasira. Tu viens de perdre toute ta famille et ta nouvelle famille de qui tu espérais le soutien prend ses distances avec toi en te donnant une identité d’enfant de génocidaire! Pourquoi au juste? C’est à vous, rescapés du génocide, que je le demande car c’est vous qui lui avez accordé cette identité. Mais pourquoi donc au juste? Quelle méchanceté! Vous avez menti sciemment tout en refusant de l’aide à Karasira.

Vous avez bousillé la vie d’un rescapé comme vous, dans le seul but de faire plaisir et de cacher les forfaits de “Hatakanyirubukozwemo”. Au fait, qu’auriez-vous eut à perdre de lui accorder votre aide puisqu’il n’avait encore rien dit sur les individus ayant tué ses parents? Pourquoi ne pas s’arrêter là? Pourquoi devez-vous encore ajouter l’insulte à l’injure en lui donnant un père qui ne lui appartient pas? Quel genre des personnes êtes-vous pour faire une chose pareille? D’où provient cette méchanceté? Nos parents ne nous ont jamais, au grand jamais éduqué, comme ça.

Et il y a tous ceux qui osent dire en riant aux éclats ou en prenant un air de fausse compassion que Karasira est malade et fou? Examinez donc vos méfaits! Si Karasira est dans cet état, c’est à cause de vous tous qui avez inventé toutes ces histoires sur lui, qui lui avez refusé votre aide, qui lui avez fermé la porte comme rescapé du génocide. Il a crié au secours et vous lui avez ri au nez. Shame on you! Imana izabahana!

Qu’est-ce que vous disiez encore? Qu’il a fait mal aux rescapés du génocide? Ngo yaradutonetse? Avez-vous vu ce qu’on lui a fait, nous autres? Nous, nous l’avons tué! Nous avons tout juste une petite égratignure qu’il nous a infligé dans son défoulement, alors que lui arbore des blessures qui saignent encore par notre faute et notre envie sanguinaire de le voir à terre n’est même pas fini. Même que nous sommes toujours à l’œuvre sur son cas.

Je m’adresse à vous rescapés du génocide qui devriez être solidaire car Karasira est l’un d’entre vous. Vous devriez comprendre sa douleur plus que les autres, car vous connaissez les conditions de vie de l’orphelin. Car les autres, de leur côté, restent de marbre devant cette douleur. Ce sont eux qui souffrent à cause de lui, paraît-il. Ils déchirent leur chemise sur la place publique: “Crucifiez Karasira”. Ponce Pilate, leur demanderait, mais pourquoi au juste? Il parle de nous, crucifiez-le!!! Les “Hatakanyirubukozweho” contre “Nyirubuteruranwanakebo”, ce dernier n’a pas de chance.

Karasira, rescapé du génocide contre les Tutsis, a été abandonné par la famille des rescapés. Assumons la responsabilité de ce qui lui est arrivé en raison de ce que nous lui avons infligé. Aujourd’hui, nous avons l’occasion de nous racheter. Il a besoin de notre soutien au lieu de notre condamnation.

LEAVE A REPLY