James Kabarebe n’ira pas en France pour être confronté à un ancien militaire rwandais accusant le FPR d’être impliqué dans l’attentat du 6 avril 1994.

This is a paragraph of content.

LEAVE A REPLY