RWANDA: Kagame à Berlin! 

By RUGEMINTWAZA Erasme

Selon le message que la présidence rwandaise a posté sur son compte Tweeter, ce 26 août 2021, le président Paul Kagame est arrivé à Berlin, en Allemagne. Il rejoint d’autres chefs d’Etats de différents pays africains dans un  somment G20Compact with Africa (CwA), organisé sous le patronage de la Chancelière Allemande, Angela Merkel, ce 27 août 2021. L’initiative CwA a été lancée en 2017 par l’Allemagne pour promouvoir l’investissement privé en Afrique. L’Ambassade de l’Allemagne au Rwanda a souhaité un bon voyage au président Paul Kagme et sa délégation. 

L’objectif principal du CwA est d’accroître l’attractivité des investissements privés en améliorant d’une manière substantielle les cadres macroéconomiques, commerciaux et financiers. Le CwA offre aux pays africains qui le souhaitent l’opportunité d’améliorer les conditions de l’investissement privé, notamment en matière d’infrastructures.  Soulignons que douze pays africains ont rejoint l’initiative: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Egypte, Ethiopie, Ghana, Guinée, Maroc, Rwanda, Sénégal, Togo et Tunisie.

Signalons aussi que ce sommet des chefs d’Etats va se faire après une conférence ministérielle du G20, qui se tient en Italie, sur l’autonomisation économique des femmes, alors que, la situation actuelle montre que la pandémie de coronavirus a eu des répercussions graves sur elles. Certainement un œil sera jeté sur la situation de la femme afghane, à l’ère des Taliban.

Dans l’agenda du somment on parlera bien sûr de l’investissement en Afrique, la production  du vaccin contre covid-19 en Afrique, mais aussi la situation en Afghanistan  sera évoquée avec beaucoup plus d’emphase sur le sort des femmes en Afghanistan. 

Le sommet CwA est une situation propice pour l’homme d’affaire Kagame avec sa firme de production de vaccins et médicaments contre le covid-19, mais aussi de Kagame humanitariste avec sa disposition d’accueillir les fugitifs afghans, ce qui ne manquera pas de soulever les sympathies et même des honneurs à son endroit, car la situation afghane est un grand défi pour l’Occident. Et en plus Kagame tient dans les mains une aubaine dans cette situation chaotique de l’Afghanistan: le SOLA. Ainsi le CwA est une occasion plus que jamais très propice pour Kagame de se tenir droit et ipso facto une occasion plus que jamais malheureuse pour les voix dissidentes contre lui  et surtout pour Rusesabagina, qui  tous risquent d’être consacrés par l’Occident obnubilé par ces feux d’artifices de Kagame.

LEAVE A REPLY