Rwanda : La dernière interview d’Aimable Karasira avant son arrestation (30 mai 2021)

Cette vidéo est une traduction française de la vidéo intitulée « KARASIRA

UBUNDI NI MUNTU KI☺BURYA AGAHINDA KE GATERWA NUKO YICIWE

UMURYANGO WE NA FPR N’INTERAHAMWE » et diffusée le 30 mai 2021 sur la chaîne Youtube Ukuri mbona, la chaîne d’Aimable Karasira.

Il s’agit à ce jour de la dernière interview d’Aimable Karasira diffusée quelques heures avant son arrestation.

Dans cette interview Aimable Karasira revient en détail sur l’assassinat des membres de sa famille par les troupes du Front Patriotique Rwandais (FPR) actuellement au pouvoir au Rwanda.

Il revient sur beaucoup d’autres sujets, notamment sur la manière dont pendant plusieurs années il a été persécuté et isolé au sein de la société rwandaise rien qu’en raison du fait que c’est le FPR qui avait tué sa famille.

Il compare sa situation à celle des palestiniens ou à celle des noirs sous le régime d’apartheid, expliquant avoir été privé de tous ses droits.

Il explique que ne pas vouloir d’enfants au Rwanda de peur qu’ils soient privés de leurs droits comme lui en a été privé.

Il se défend des accusations de divisionnisme, et explique oeuvre pour que la vérité triomphe dans la communauté rwandaise.

Il accuse de hauts généraux rwandais dont le général Kagame de véhiculer des discours de haine et les invite à cesser ce genre de propos pour ne pas « faire les mêmes erreurs que leurs prédécesseurs ».

Quelques heures après cette interview «l’initiative Umurinzi » coordonnée entres autres par Ingabire Marie Immaculée, la présidente de Transparency Rwanda a lancé une pétition réclamant l’emprisonnement d’Aimable Karasira.

Quelques heures à peine après le lancement de la pétition, les autorités

rwandaises ont annoncé l’arrestation d’Aimable Karasira pour « négation et

justification du génocide ». Il risque jusqu’à 25 ans de prison si les autorités rwandaises le déclarent coupable

LEAVE A REPLY