Hillary Clinton appelle Kagame et Kabila à négocier

La Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton tente actuellement d’amener les dirigeants de la RDC et du Rwanda à négocier pour mettre fin au conflit des rebelles de l’est de la RDC, a indiqué mercredi un haut responsable américain.

Mme Clinton a rencontré lundi le président rwandais Paul Kagame et son homologue congolais Joseph Kabila pour des entretiens en commun, dans sa tentative pour faire baisser la violence et endiguer la crise humanitaire croissante dans l’est de la RDC.

« La ministre a souligné la nécessité d’un dialogue honnête et nourri entre les deux pays afin de parvenir à un règlement politique », a déclaré le responsable américain qui a requis l’anonymat.

Près de 500. 000 civils ont été déplacés en raison du conflit actuel et la communauté internationale devrait exiger des progrès sur cette question jeudi, lors d’un sommet de l’ONU consacré à cette crise.

Mme Clinton a souligné que toute solution passerait par « la traduction devant la justice des chefs du M23 et que les deux pays devaient s’engager à respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’autre ».

Selon les experts du Conseil de sécurité de l’ONU, le Rwanda soutient les rebelles du M23 qui ont lancé une insurrection dans l’est de la RDC en avril.

Le Rwanda a cependant démenti cette accusation et accusé en retour Kinshasa de soutenir un groupe de rebelles hutus qui opère également dans l’est de la RDC.

Le M23 est dirigé par Bosco Ntaganda, recherché par la Cour pénale internationale. Il regroupe d’anciens combattants rebelles tutsis intégrés dans l’armée congolaise lors d’un accord de paix conclu en 2009.

Jeune Afrique

Loading...

LEAVE A REPLY