Réaction sur l’article «Ukuli niyo  »ciment » y’ubumwe bw’ umutamenwa »

Certains des camarades du 5 Juillet 1973. De gauche à droite: Lt Col Bonaventure Ntibitura, Lt Col Bonaventure Buregeye, Lt Col Aloys Simba, Lt Col Fabien Gahimano, Col Laurent Serubuga, Lt Col Epimaque Ruhashya

Monsieur Alphonse Munyandamutsa,

Je me permets de réagir brièvement à votre écrit en Kinyarwanda sous le titre «Ukuli niyo  »ciment » y’ubumwe bw’ umutamenwa » et publié sur les sites web notamment www.therwandan.com

Ce pamphlet de 38 est un ramassis de propagande politique et des vues d’esprit présentées comme des réalités sociologiques, de rumeurs et approximations présentées comme des faits avérés, des effets de la frustration et de la haine présentés comme arguments juridiques…

Ceci transparait dans ce que vous écrivez quand vous tentez de revenir sur quelques points de la biographie du Général Juvénal Habyarimana, sur l’action salvatrice de la Garde Nationale du 05 juillet 1973, sur l’action politique du président Juvénal Habyarimana et sur l’idéologie et la doctrine du Mouvement Révolutionnaire National pour le Développement : MRND ( 1975-1991).

Sans entrer dans les détails pour démontrer la vacuité et surtout la nocivité de votre écrit, je vous accorde le bénéfice du doute en pensant que vous n’avez pas eu accès ou pu connaitre la bonne documentation en rapport avec la période et les faits évoqués. C’est pourquoi je vous renvoie aux sources suivantes pour vous ressourcer afin de mieux vous informer sur Juvénal Habyarimana, la Garde Nationale avant 1973, l’action des Camarades du V Juillet, le MRND et l’Unité des rwandais.

1. Ressources humaines : Certains compagnons d’armes de Juvénal Habyarimana notamment parmi les 11 Camarades du V juillet sont encore en vie et peuvent témoigner s’ils ne l’ont déjà fait. D’autres officiers ayant pris une part active dans la nuit du 4 au 5 juillet 1973 sont aussi encore en vie et témoignent.

Citons :
– Colonel SERUBUGA Laurent
– Lt-Colonel NTIBITURA Bonaventure
– Lt-Colonel SIMBA Aloys
– Colonel BAGOSORA Théoneste
– Général RUSATIRA Léonidas
– Colonel GASAKE Athanase

2. Publications : plusieurs auteurs rwandais comme non rwandais ont publies des livres traitant soit de la vie de Juvénal Habyarimana (biographies), soit de l’histoire militaire de la Garde Nationale ou des FAR qui les ont succédé ou encore de l’action politique du président Habyarimana à la tête du Rwanda (1973-1994). Nous vous proposons seulement les suivantes :

– Eugene Shimamungu. Juvénal Habyarimana. L’homme assassiné le 6 avril 1994. Editions Sources du Nil, Lille, 2004.
– Jeanne Habyarimana. Mon père, cette partie de moi qu’on m’a arrachée. Hommage à Juvénal Habyarimana. Editions Scribe, Bruxelles, 2016
– Emmanuel Neretse. Grandeur et décadence des Forces Armées Rwandaises. Editions Sources du Nil, Lille, 2010.
– Faustin Ntilikina. RWANDA. LES FORCES ARMEES RWANDAISES. REPONDRE A L’HISTOIRE. Editions Scribe, Bruxelles, 2014.

Puissent ces éléments vous éclairer et vous dissuader de continuer à intoxiquer l’opinion surtout chez les jeunes qui n’ont pas vécu cette époque sur le président Juvénal Habyarimana et son action politique et militaire au Rwanda !

Bien à vous

Zac Biampa

Loading...

LEAVE A REPLY