L’Ouganda a adressé une note de protestation au Rwanda contre le kidnapping d’un soldat

Par Arnold Gakuba

Selon le journal ougandais Chimpreports, le gouvernement ougandais, par l’intermédiaire du ministre des Affaires étrangères, a remis une note de protestation au gouvernement rwandais contre le kidnapping d’un soldat ougandais par des soldats rwandais survenu sur le sol ougandais.

La protestation a eu lieu après que le gouvernement rwandais ait annoncé le samedi 12 juin 2021 qu’un soldat ougandais nommé soldat Baluku Muhuba a été arrêté sur le sol rwandais dans le district de Burera, secteur Cyanika, cellule Kamanyana, village de Majyambere.

Par conséquent, lundi 14 juin 2021, le ministre ougandais des Affaires étrangères via l’ambassade du Rwanda à Kampala a remis une note de protestation (note verbale) au gouvernement du Rwanda leur demandant d’arrêter toute provocation après avoir reçu des informations selon lesquelles le soldat a été enlevé sur sol ougandais et détenu au Rwanda.

L’incident a été considéré comme une provocation, selon le porte-parole du gouvernement ougandais, M. Ofonyo Opongo, qui s’est entretenu avec Chimpreports ce mardi 15 juin 2021 et a été réaffirmé par l’ambassadeur Patrick Mugoye lors d’un entretien avec la Voix de l’Amérique.

 Le soldat a été remis au gouvernement Ougandais ce dimanche, 13 juin 2021 et reçu par le commissaire résident du district de Kisoro, le capitaine Peter Mugisha après environ 28 heures de détention . Cela a été une grande préoccupation pour le gouvernement ougandais.

 Le gouvernement ougandais a démenti les allégations des soldats rwandais selon lesquelles le soldat Bukuru Muhuba aurait été arrêté sur le sol rwandais, car les informations obtenues des caméras de surveillance ougandaises indiquent qu’il a été enlevé sur le sol ougandais. Les preuves ont confirmé qu’il est tombé dans un embuscade des soldats rwandais qui étaient sur le sol ougandais. Dans une enquête approfondie, Chimpreports a été informé par les services de renseignements ougandais que le soldat Bukuru avait été enlevé sur le sol ougandais par les soldats rwandais.

 La note remise au gouvernement du Rwanda stipule que : “samedi le 12 juin 2021, vers 17h40, au village de Gahugu dans le quartier Rukare, à environ deux kilomètres à l’ouest de Cyanika, des soldats rwandais ont enlevé un soldat ougandais nommé soldat Bukuru Mahuba.” Le militaire a été enlevé à environ 100 mètres sur le sol ougandais. La note demandait sa libération immédiate. Mais, le gouvernement rwandais rejette sa responsabilité dans l’incident.

Nous rappelons que les conflits diplomatiques entre l’Ouganda et le Rwanda durent depuis prèsque cinq ans. Le gouvernement de Kigali accuse l’Ouganda d’abriter des insurgés, mais le gouvernement ougandais le nie. Cela a conduit le président Paul Kagame à fermer la frontière, ce qui a créé une grave crise économique entre les deux pays et a détérioré la situation économique des personnes vivant ou faisant des affaires aux frontières.

Ceux qui arrivent à la frontière de Katuna ont confirmé qu’il s’agit désormais d’une ruine sans aucune activité commerciale. Une autre tragédie est que les personnes vivant à la frontière entre les deux pays ont des frères et sœurs et des parents qui sont désormais inaccessibles de deux côtés.

La provocation de l’armée rwandaise pourrait provoquer des tensions apparemment non résolues entre les deux pays. Quelle est la raison de cette provocation ?

LEAVE A REPLY