Diane Rwigara, la fille qui défie Kagame

Sans surprise, Paul Kagame a prolongé son bail à la tête du Rwanda, réélu sans réel adversaire avec un score de 98%. Seuls deux candidats étaient en face de lui. Les 6,8 millions d’électeurs rwandais nont pas trouvé trace de Diane Rwigara sur les bulletins de vote, malgré la détermination de la jeune femme de se présenter face au président sortant.

Le pays a beau pouvoir se targuer d’avoir le parlement le plus féminisé du monde – plus de 60% des membres de l’assemblée sont des femmes – le scrutin présidentiel ne voyait s’affronter que trois hommes (Paul Kagame (Front patriotique rwandais), Frank Habineza (Parti vert démocratique du Rwanda) et Philippe Mpayimana (candidat indépendant). « On a beaucoup de femmes au parlement. Et alors ? Qu’est-ce que ça change ? » questionne d’emblée Diane Rwigara. « Ça fait partie de l’image, fausse, que le Rwanda veut présenter au monde extérieur. Comme quoi, ils donnent une certaine valeur aux femmes. Les hommes et les femmes qui sont au parlement n’ont pas de poids. Ils exécutent tous les ordres du parti au pouvoir. »

Lire Plus>>>

This is a paragraph of content.

LEAVE A REPLY