« LE REGIME DU FPR DANS SES VEREILLETES DE SPOLIER DES PARCELLES SISES DANS LA VILLE DE KIGALI SOUS PRETEXTE DE PREPARER LA REUNION DE COMMONWEALTH »

Me Bernard Ntaganda

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 016/PS.IMB/NB/2019 : 

Vu la réunion organisée par la Ville de Kigali ayant comme l’objet la spoliation de certaines parcelles sises dans la Ville de Kigali ;

Vu que la Constitution Rwandaise met en exergue le principe sacro-saint  d’inviolabilité de la propriété privée ;

Constatant les velléités de la Ville de Kigali de spolier certaines parcelles sises dans la Mairie de Kigali sous prétexte  des mesures de propreté d’autant puisque le Rwanda se prépare à abriter la réunion de Commonwealth ;

Le Parti PS Imberakuri attire l’attention des Rwandais et de la Communauté Internationale, spécialement le Commonwealth sur ce qui suit :

Article premier :

Le Parti PS Imberakuri condamne  fermement l’agenda du Parti FPR de spolier des parcelles de certains citoyens Rwandais sises dans la Mairie de Kigali sous prétexte que ces derniers n’ont pas pu y ériger des bâtiments alors qu’il sait bel et bien  que la Mairie de Kigali  avait  forcé  ces infortunés à détruire leurs maisons qui étaient  leurs seules sources financières. 

Article 2 :

Le Parti PS Imberakuri rappelle le Gouvernement Rwandais que la Constitution Rwandaise consacre le principe sacro-saint de l’inviolabilité de la propriété privée. En conséquence, la spoliation des parcelles de ces citoyens Rwandais sous un quelconque prétexte  est une violation grave de la même Constitution qui doit être lourdement sanctionnée.

Article 3 :

Pour le Parti PS Imberakuri, s’approprier les parcelles de ces citoyens rwandais sous prétexte de mesures de propreté du fait que le Rwanda se prépare à abriter la réunion de Commonwealth est une astuce destinée à spolier les parcelles de ces infortunés afin de les donner aux âmes damnées du FPR d’autant puisque la Mairie de Kigali regorge beaucoup des parcelles non construites qui sont devenues des buissons après avoir chassés sans ménagement leurs propriétaires.

Article 4 :

Il est à présent grand temps pour le Parlement Rwandais de démissionner car il fait preuve d’incapacité notoire pour protéger des intérêts de ses électeurs vu que le FPR contenue à s’approprier sans être inquiété des biens des Rwandais jusqu’à ce qu’il s’est résolu présentement  à spolier des parcelles de certains citoyens rwandais sises à Kigali  par son ego démesuré destiné à impressionner les différentes personnalités étrangères qui participeront à la réunion de Commonwealth.

Fait à Kigali,le Kigali  13 Novembre 2019

Me NTAGANDA Bernard

Président Fondateur du Parti PS Imberakuri (Sé)

LEAVE A REPLY