VIENT DE PARAÎTRE : RWANDA. LE MAL DE LA REGION DES GRANDS LACS

Le livre du général-major Aloys Ntiwiragabo constitue une mine d’informations dont la plupart sont restées secrètes jusqu’à nos jours. L’auteur lève le voile sur un pan de situations restées jusqu’aujourd’hui inexpliquées. Il ne peut en être autrement car il a été chef des renseignements militaires au plus fort de la guerre.

Il dispose de ce fait d’informations de source militaire, basées sur des documents authentiques et des rapports qu’il a traités, sur  des événements qu’il a vécus au quotidien dans ses activités journalières, sur les lignes de front dans les unités opérationnelles tout au long de la guerre d’octobre 1990 à juillet 1994 et sur le chemin du calvaire des réfugiés rwandais à travers les forêts équatoriales  de la République Démocratique du Congo ex-Zaïre en 1996-1997.

L’auteur fournit des informations sur les activités des FAR qui font défaut dans toutes les publications déjà parues, pour que le lecteur puisse lui-même établir la responsabilité de chaque partie au conflit indépendamment du sensationnel médiatique et des intérêts géostratégiques inavoués de grandes puissances qui se sont engagées corps et âme dans le conflit rwandais.

Il met à la disposition du public les vérités accablantes à charge du FPR et de ses alliés, du reste détenues et mises sous embargo par les Nations Unies, le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR) et certaines grandes puissances impliquées dans le drame rwandais.

Général-Major, Aloys Ntiwiragabo est issu de la 10ème promotion des officiers des Forces Armées Rwandaises (1969-1971). Sous Commissaire de Police à la sortie de l’Ecole d’Officiers, il sera réintégré dans la Garde Nationale à la suppression de la Police Nationale le 27 juin 1973. Il sera ensuite transféré à la Gendarmerie nationale fin juin 1976. Il est Breveté d’Etudes Militaires Supérieures de  la Gendarmerie (BEMSG) de France. Il a occupé divers postes de responsabilité dans les Forces Armées Rwandaises dont celui de Commandant du camp de la Gendarmerie nationale de Kacyiru ; Commandant en 2nd de l’Ecole Supérieure Militaire ; Responsable des Renseignements militaires à l’Etat-Major de l’Armée Rwandaise de juin 1993 à juillet 1994.

LEAVE A REPLY