Padiri Nahimana ageze ku muvuno wo kwikinisha muri politiki

Nelson Gatsimbazi

Kuva mu kwezi kwa Werurwe 2020, umwe mu bafite amashyaka atavuga rumwe na leta y’uRwanda akorera hanze Bwana Padiri Thomas Nahimana, yadukanye inkuru y’uko Perezida Paul Kagame yapfuye aho yabitangarije kuri facebook ye ndetse na YouTube Channel ye. Muri icyo gihe corona virus nibwo yari ikigera mu bihugu bimwe na bimwe byo mu karere k’ibiyaga bigari ndetse u Rwanda rukaba kimwe muri ibyo bihugu.

Mbere yaho gato ariko iki cyorezo cyari kimaze amezi agera kuri 2 kiyogoza imigabane ya Aziya, Uburayi na America, ku buryo ibihugu bigize iyo migabane byari byarahagaritse ingendo z’abinjira mu rwego rwo gukomeza kwirinda.

Perezida Kagame ari mu bantu batongeye kugaragara mu gihugu imbere dore ko hanze ho aho asanzwe ajya mu ngendo zitwara umwanya we munini hari hamaze gufungwa ku buryo atari kwemererwa kwinjira muri ibyo bihugu asanzwe ajyamo. 

Mu gihugu rero yaburiwe irengero, ku mpamvu ntekereza ko zari izo gutinya kuba yakwandura akipfira cyane ko imyaka afite bituma ashyirwa mu cyiciro cy’abantu bafite amahirwe macye yo gukira igihe ufashwe na corona virus.

Padiri Nahimana rero yakomeje kwamamaza ivanjiri y’uko Kagame yapfuye bikomeza gufata intera kugeza uyu munsi nibyo byirirwa bivugwa ku mbuga nkoranyambaga zitandukanye ku buryo ubona mbese ari byo abantu barangariyeho cyane.

Ibi byanteye kwibaza nti ese iyi niyo politiki Nahimana arimo gukina agamije kubohora abanyarwanda? Ese ubundi Kagame aramutse apfuye ikibazo ni ikihe? Birazwi neza ko buri wese azapfa, ndetse na Kagame akaba yarabyibukije Padiri Nahimana mu kiganiro yagiranye n’abanyamakuru ejobundi ko gupfa atari igitangaza.

Padiri avuga ko Perezida Kagame yabuze ngo ahumurize abaturage muri ibi bihe bikomeye ku buzima bw’abaturage nk’uko abandi baperezida bo mu bihugu bituranye n’u Rwanda bagaragaye bahumuriza abaturage, ariko Padiri icyo atazi n’uko abaturage ntacyo bavuze kuri Kagame, kuko sibo bamutoye bityo rero njyewe nkaba nsanga ariyo mpamvu Kagame ategera abaturage cyane nk’abandi baperezida bo mu bihugu by’ibituranyi.

Njyewe sindeba impamvu abantu bakwiye kurangarira kuri Padiri Thomas uvuga ko Kagame yapfuye cyangwa yarwaye ari muri coma kuko Kagame nawe afite umubiri nk’abandi bose bityo rero kurwara cyangwa gupfa kwe ni nk’ukwabandi kandi igihe nikigera azapfa.

Ikibazo gikomeye hano nshaka kwibariza Nahimana, ni ukumenya niba ikibazo kuri we ari Kagame ku buryo Kagame aramutse apfuye ibibazo abanyarwanda bafite uyu munsi byaba bikemutse? 

Hari video imaze iminsi icicikana yerekana abanyerondo bahondagura abantu basanze mu ngo zabo batetse, bakabakubita babaziza ko batari mu nzu. Iki ni igikorwa kigayitse kigamije gukomeza kwica urubozo abaturage kugirango bakomeze babe ibikange icyo leta izajya ivuga cyose kijye gifatwa nk’ivanjiri ntagatifu. Ibi nibyo abatavuga rumwe n’ubutegetsi bw’uRwanda bakwiye kwibandaho bakabyamagana, nyamara mu mashyaka yose yitwa ko atavuga rumwe n’ubutegetsi bw’u Rwanda nta na rimwe ryigeze ryandika itangazo ryamagana iryo yica rubozo rikorerwa abanyarwanda muri iyi minsi, ahubwo ishyaka rya Nahimana ryandikiye UN  risaba ko yabashakira Kagame, aha ukibaza niba babereyeho gushakisha aho Kagame ari cyangwa babereyeho kuvuganira rubanda.

Mu isesengura ryanjye nakoze kuri iki kibazo cy’urupfu rwa Kagame n’ukomeje kubika Kagame ariwe Nahimana, njyewe nasanze icyo Padiri agamije ari ukugwiza abantu basura urubuga rwe rwa YouTube agamije kwibonera indoke iva kuri YouTube kubera ko iyo umuntu afite abantu benshi bamukurikira kuri YouTube, hari amafaranga iyo sosiyete igenda iguhaho kubera amatangazo yo kwamamaza aca kuri YouTube gusa hakabaga hari benshi batabizi bo bakaba bazi ko Padiri ashishikajwe n’urupfu rwa Kagame kuko arabizi neza ko Kagame atapfuye.

Gusa birababaje kuba Padiri arangaza abanyarwanda akwiye kuba ayobora abavuganira umunsi ku munsi ahubwo we yibereye mu kubyaza umusaruro ibinyoma bye mu gihe Kagame we icyo gihuha cyamubyariye umusaruro ukomeye kuko mu gihe abatavuga rumwe nawe bari barangariye ku kinyoma cya Nahimana, Kagame n’abambari be bariho bategura uko baroba Paul Rusesabagina, iyi nkuru nayo nkaba nzayigarukaho ku buryo burambuye.

Iyo politiki rero ya Nahimana akorera online yamamaza urupfu rwa Kagame njyewe nsanga ari politiki yo kwikinisha , kwa kundi wikirigita ugaseka kuko urupfu rwa Kagame ntacyo rumariye abanyarwanda.

Nsubiye ku ijambo Kagame yavuze mu kiganiro yagiranye na RBA abajijwe kuri Nahimana, Kagame yasubije asa n’utera ubwoba Nahimana avuga ko ashobora kuzisanga nawe i Kigali nka Rusesabagina. Nyamara Padiri Nahimana yashatse kwijyana inzego z’iperereza za Kagame zimubuza gutaha. Niba Nahimana ashakishwa koko kuki batamuretse ngo atahe noneho akurikiranweho ibyo bizatuma yisanga mu Rwanda nka Rusesabagina?

Nelson Gatsimbazi/ Sweden

[email protected]

1 COMMENT

  1. Nelson Gatsimbazi, vos remarques sur les propos de Nahimana sont justes mais il me semble qu’elles sont personnalisées.
    En effet, Nahimana est un homme politique. Ses propos sont donc macropolitiques et nullement micropolitiques.
    Il voit en Kagame comme une institution politique rwandaise de premier plan et non comme une personne physique. Ce qui, à mon sens, est rigoureusement exact car le Président est avant tout une institution prévue par les lois de la République Rwandaise, incarnée par une personne physique qu’est Kagame qui a été choisi par le Peuple Rwandais en l’espèce ou qui s’est autoproclamé Président comme vous le dites.
    Le Président est garant de la sécurité publique des Rwandais et du fonctionnement normal des institutions de notre pays. Kagame est Président du Rwanda. Il s’ensuit qu’il est garant au premier chef de la sécurité des Rwandais. Père Nahimana l’a maintes fois souligné. Le constat macabre est que l’insécurité est légion dans notre pays et devenue la règle, l’ordre et la sécurité, l’exception.
    De mars à ce 6 septembre 2020, le Président Rwandais était introuvé. Le Gouvernement est abonné absent. Le chef du Gouvernement n’est pas le Premier Ministre mais le Président de la République. Il y a une impotence fonctionnelle manifeste du gouvernement. Les collaborateurs du Président que sont les ministres communiquent avec le Peuple Rwandais par de petits communiqués. Nul ne peut nier ces faits. Ces insécurité, désordre et impotence fonctionnelle sont la conséquence de l’absence du Président de la République, au surplus commandant en chef de l’armée. De même, ceux que l’on appelle les Représentants du Peuple pour exprimer leurs doléances et obtenir des réponses à leurs questions légitimes observent le silence de tombeau depuis plusieurs mois, alors qu’ils sont nourris, logés et payés par le Peuple Rwandais pour le représenter dignement et effectivement.
    Comme Père Nahimana l’a plusieurs fois exposé, il est invraisemblable qu’un Président d’un Etat puisse se cacher durant plusieurs mois et se manifester de temps en temps par de petites publicités fabriquées de toute pièce au demeurant. Kagame est au pouvoir depuis plus d’un quart de siècle. Les Rwandais le connaissent. Son absence, en qualité exclusivement de Président est la conséquence de son état de santé. Nahimana, chef d’un parti politique, a maintes fois demandé au Président Kagame de se manifester afin que les Rwandais puissent savoir que dans le navire qu’est le Rwanda il y a toujours un commandant en chef.
    Il convient de préciser que le Président est nourri, logé et payé par les contribuables rwandais pour qu’il puisse bien accomplir les missions que le Peuple Rwandais lui a confiées ou les missions prévues par notre constitution. C’est sa raison d’être. Par conséquent, les Rwandais dont les hommes politique comme Nahimana sont fondés à se poser la question sur son état de santé ou son absence, lui demander de se manifester et préciser ce qu’il fait ou pourquoi il se terre. L’absence du Président qu’elle soit temporelle ou définitive a nécessairement des conséquences sur le fonctionnement normal des institutions de ma République Rwandaise. Kagame est une personne physique. En tant qu’homme, il peut tomber malade, peu importe la gravité de sa maladie ou mourir. Il n’est pas immortel. Mais il n’est pas une personne comme les autres. Il est aussi une institution dont l’état de santé a nécessairement des conséquences sur le fonctionnement normal des institutions de notre pays et partant sur la vie des Rwandais. Pour Nahimana, au regard de silence assourdissant de Kagame sur le désordre et l’insécurité qui règnent au Rwanda et dont les victimes sont le Bas Peuple d’une part et de l’absence de réponse à l’appel du Peuple Rwandais lancé à celui-ci d’autre part, le Président Kagame et non Kagame Président, l’ordre des mots a une importance, est définitivement empêché par la maladie ou la mort. Il a vainement lancé un appel à Kagame pour qu’il puisse faire signe de vie ou dans le cas contraire, les autorités rwandaises compétentes disent au Peuple Rwandais que le Président Kagame n’est plus en état d’assumer ses charges car comme tout homme, il a répondu à l’appel de son créateur.
    Au regard des propos de Nahimana pris dans leur ensemble, celui-ci n’a pas évoqué Kagame en tant que tel mais le Président Kagame en tant qu’institution de la République Rwandaise dont l’impotence ou la carence organique et fonctionnelle a inéluctablement des conséquences dont il est difficile de mesurer leur gravité a priori non seulement sur le fonctionnement normal des autres institutions mais également sur la vie d’ensemble de notre pays et partant des Rwandais. Le Président Kagame est à la fois, loi, justice et juge dans ce pays.
    Je pense que c’est dans cette optique qu’il faut voir et analyser ou commenter les propos de Nahimana. Il est le seul homme politique à évoquer ce problème de carence et/ou d’impotence organique et fonctionnelle de la Présidence de la République Rwandaise et les conséquences qui en découlent. Il fait de la macropolitique.
    La question reste toujours posée. Les Rwandais ont publiquement demandé à leur Président de faire signe de vie. Il a fait fi de leur demande. Il s’est manifesté ce 6 septembre 2020 non pas pour dire au Peuple Rwandais” me voilà en bonne santé et toujours à votre service” mais pour disserter sur les propos de Nahimana et le cas Rusesabagina. Il s’agit d’un entretien avec deux journalistes dans un endroit mal éclairé.
    Il y de grandes sales de conférence qui peuvent accueillir des milliers des centaines de personnes ici à Kigali. S’il prétend être Président qui a été élu par les Rwandais pour accomplir des missions précises que ceux-ci lui ont confiées, pourquoi n’invite-t-il pas des journalistes et et quelques représentants des Rwandais des provinces pour leur dire ” me voilà, votre Président est devant vous et toujours votre serviteur d’une part et répondre à certaines questions que les Rwandais se posent depuis plusieurs mois: son absence depuis le mois de mars 2020. Les images qui ont été vues par certains Rwandais sont celles de Kagame en chair et en os ou celles fabriquées de toute pièce par les techniciens du régime? Pourquoi refuse-t-il de se manifeste alors qu’il peut porter un masque comme il l’a imposé à tous les Rwandais? Il n’y a toujours pas de réponse précise relativement au problème posé qu’a soulevé Père Nahimana. A mon sens, seule la présence physique et publique en plein jour de Kagame devant les Rwandais permettra d’infirmer les propos de Nahimana.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.