Après Jean Damascène Bizimana: de nouvelles nominations?!

Cher Monsieur Erasme Rugemintwaza, 

Vous écrivez dans votre billet du 01 septembre 2021 dans The Rwandan ceci: Coup de théâtre à Kigali: un extrémiste notoire nommé ministre de l’Unité Nationale!”

Votre étonnement est légitime mais elle est loin d’égaler celle que nous réserve d’autres et surtout les motivations de celles-ci . Mais ces motivations permettent au moins enfin de comprendre la logique qui guide Paul Kagame pour procéder à de telles nominations qui, à première vue en choque plus d’un.

Tenez:

Nominations annoncées ou à annoncer, car certaines concernent des postes diplomatiques qui requièrent un agrément des instances ou pays d’affectation.

-Ministre de l’Unité Nationale et de l’Engagement civique: Dr Jean Damascène Bizimana.

Motivations: Comme Président de la CNLG, il a pu établir et faire admettre que le génocide des tutsi fut entamé dès 1959 par les leaders hutu qui réclamaient la démocratie et surtout que leurs enfants et petits enfants et arrières petis enfants naissent avec l’idéologie du génocide dans leur sang et donc  devraient être accusés de ce péché originel

-Ministres des mines et des carrières: Edourd Bamboriki.

Motivations: Comme ancien creuseur de latrines dans sa tendre jeunesse, il parvenait à descendre 20 mètres sous terre y faire remonter la terre et du sable. Et comme c’est tout ce qu’il sait faire ( creuser) , il pourrait retirer des minerais sous terre.

-Ambassadeur au près du Saint Siège à Vatican: Gen Fred Ibingira.

Motivations: En 1994 à Gakurazo près de Kabgayi sur ordre de Kagame, il a sans hésité débarrassé l’Eglise catholique du Rwanda de 3 Evêques hutu et donc indésirables dans le Rwanda du FPR et ceci à la satisfaction du Saint Siège car il n’a jusqu’à présent émis aucune moindre protestation, mais au contraire, il a doté l’Eglise du Rwanda de son premier Cardinal pour occuper le siège de l’un des Evêques exécutés et toujours sans sépulture.

-Haut Commissaire des Droits de l’Homme de l’ONU: Gen de police Dan Munyuza.

Motivations: Comme Chef de la Police de son pays, avoir chaque fois sanctionné lourdement et sans jugement tous ceux qui étaient pointés du doigt comme étant ennemis du Rwanda et qui accusaient son chef Paul Kagame et sa Police de violation justement les Droits de l’Homme.

-Commandant des Casques Bleus ( la MONUSCO) de l’ONU en RDC: Gen James Kabarebe.

Motivations: Pour sa connaissance rapide du système de défense de cet immense pays qu’il ne connaissait pas et dont il ne parlait pas la langue…mais qui seulement moins de six mois après y avoir mis les pieds pour la première fois, en fut le Chef d’Etat Major des Armées pendant plus de deux ans, à la grande satisfaction de la Communauté Internationale. 

Un lecteur de The Rwandan

LEAVE A REPLY