Rwanda-Kirehe: la police nationale a tué cinq prisonniers

Par Arnold Gakuba

La police nationale rwandaise du secteur Nyarubuye, dans le district de Kirehe, a tué cinq prisonniers qui auraient tenté de s’échapper. Aujourd’hui, 28 avril 2021, cinq prisonniers auraient tenté de s’échapper alors qu’ils s’apprêtaient à se laver, et les gardiens qui les surveillaient ont  tiré sur eux et sont morts immédiatement. C’est dommage d’écouter cette nouvelle qui ne cesse de se reproduire au Rwanda actuel.

Le porte-parole de la police nationale rwandaise, CP Kabera John Bosco, a déclaré: “Les informations dont nous disposons affirment que la police a fourni de l’eau aux détenus pour laver ce matin. Alors, cinq prisonniers sont immédiatement sortis et ont couru. Par conséquent, la police les a abattus et sont morts immédiatement. ” Cependant, dit-il, il semble que les détenus aient été abattus au poste de la police nationale en attendant leur procès. CP Kabera a déclaré que les autorités avaient commencé à enquêter sur la fusillade. Cette doute qui met en question ce que la police elle-même annonce montre que le meurtre ce ces prisonniers était bien planifié. Ce qui n’est pas étonnant pour le régime de Kigali.

Nous rappelons que ce n’est pas la première fois que de tels cas se produisent au Rwanda. C’est la stratégie du régime de Paul Kagame d’éliminer des prisonniers sans dossier. Comme nous le savons, de nombreuses personnes sont arrêtées et mises en prison sans crime; simplement parce que le régime de Kigali n’en veut pas. Par conséquent, après un certain temps, ils prévoient de les tuer et annoncent qu’ils ont tenté de s’échapper.

LEAVE A REPLY