RWANDA-OUGANDA: Le Président Museveni envoie son fils à Kagame!

Par Erasme Rugemintwaza

C’est une nouvelle qui fait “L’Edito” de pas mal de tribunes dans la région. Aujourd’hui, le 22/01/2021, le Président Ougandais, Yoweri Kaguta Museveni envoie un émissaire spécial à Kagame en la personne de son fils aîné et particulièrement son Conseiller des Opérations Spéciales et Chef de des Armée de Terre, le Lieutenant Génêral Muhoozi Kainerugaba. La visite alimente, depuis hier, les spéculations controversées. En effet le Général Muhoozi Kainerugaba s’envole pour Kigali dans les sillages de l’Ambassadeur Adonia Ayebare, représentant de l’Ouganda auprès de l’ONU, qui était à Kigali, ce lundi le 17/01/2022.

Après la visite de Ayebare, on a vu sur le compte twitter de la porte-parole du Governement rwandais, Madame Yolande MAKOLO un post révélateur sur l’échec de sa mission surtout la situation des relations entre deux pays qui garde le statu quo; car Kigali rejette tous les maux de la situation sur Kampala: “ Il est bon de voir que les pourparlers se poursuivent à tous les niveaux, mais les réunions et les visites d’envoyés n’ont pas abouti à des résultats tangibles de la part de l’Ouganda. Toujours aucune responsabilité pour les éléments terroristes opérant contre le Rwanda à l’intérieur de l’Ouganda, et le harcèlement de Rwandais innocents se poursuit ».

On constate ici que Kigali campe sur sa position de victime. Il semble que c’est pour réagir à ce message, par ailleurs tres décourageant que le Général Muhoozi Kainerugaba va faire un message qui montre son attachement au Président Paul Kagame. Mais si on fait une autre lecture, ce message va tourner les affaires des Etats en affaires familiales. Ce qu’on a toujours soupçonné d’autant plus les deux hommes qui se regardent actuellement en chiens de faïnce ont « libéré », chacun de son côté, son pays avec l’aide de l’autre. Parmi Les 27 camarades qui ont commencé la rébellion ougandaise de la National Resistance Army, qui a pris le pouvoir à Kampala en 1986 sous le guide de Museveni se trouvait Kagame; et la base militaire des rebelles Tutsi qui ont envahi le Rwanda en 1990 était l’Ouganda et spécialement l’intronisation de Kagame comme guide de cette rébellion a été faite par Museveni. A chaque avancée de l’Armée Patriotique Rwandaise de Kagame, Museveni ŕépétait, « Je connais mes garçons ». Mais le tweet du Général Muhoozi Kainerugaba a , une fois pour toute, révélé la gouvernance de l’Afrique: le népotisme. Le message contient deux photos de Paul Kagame, l’une en uniforme militaire ougandaise, l’autre son portrait officiel en tant que Président du Rwanda :

« Voici mon oncle, Afande Paul Kagame. Ceux qui le combattent, combattent ma famille. Ils devraient tous faire attention »

Et que vient faire de plus le fils de Museveni, si le politicien Ayebare est rentre mains brédouilles. En fait le jeune Général a, dit-on, un esprit positif qui veut la normalisation des relations entre son père Museveni et son “Oncle” Kagame et par là, les deux pays. Ainsi on rapporte que même Kagame préférerait rencontrer Muhoozi plutôt son père Museveni qui se fait prévaloir toujours comme son. Ceci peut créer une atmosphère de détension et ainsi poser un préalable très nécessaire aux bonnes négociations. Mais il ya plus que cela, l’inimitié entre le Rwanda et l’Ouganda peut créer des situations difficiles à gérer en 2026, année où le Général Muhoozi Kainerugaba se prépare pour remplacer son père dans le fauteuil de la présidence où il a grandi. La présidence du Rwanda a publié sur son compte twitter : “Cet après-midi au village Urugwiro, le président Kagame a reçu le Général Muhoozi Kainerugaba, Conseiller Présidentiel Principal chargé des opérations spéciales et Commandant des Forces terrestres où ils se rencontrent actuellement pour discuter des relations entre le Rwanda et l’Ouganda »

Après un tête-à-tête, le président Kagame a reçu son hôte, à table. Tard dans la soirée, la présidence rwandaise a publié un autre message sur son compte twitter: « Le Président Kagame et le Général Muhoozi ont eu des discussions cordiales, productives et tournées vers l’avenir sur les préoccupations du Rwanda et les mesures pratiques nécessaires pour rétablir les relations entre le Rwanda et l’Ouganda ».

Du côté ougandais on lit sur le compte Twitter du Général Muhoozi Kainerugaba un message de safistaction suivante: « Je remercie en outre le Président Paul Kagame d’avoir honoré ma demande de libération de notre soldat du SFC, le soldat Ronaldo Arinda, qui s’est égaré sur le territoire rwandais pour des affaires personnelles sans autorisation. Je suis retourné avec lui ce soir en Ouganda. Vive l’amitié des deux pays. »

Tout le monde attend avec peu de patience la normalisation des Relations de ces deux pays dont les peuples sont plus ce que des frères.

L’on se demande si les exigences de Kigali seront assouvies par l’Ouganda pour que Kigali ouvre led frontières; ou si Museveni ne serait pas en train de tromper Kagame comme il l’a fait avec Habyarimana. Le temps nous le dira.

LEAVE A REPLY