Le Rwanda annonce le déploiement de 1000 soldats et policiers au Mozambique.

Par Frank Steven Ruta

Selon un communiqué du gouvernement rwandais, le Rwanda déploiera un contingent de 1 000 soldats et policiers au Mozambique pour aider ce pays d’Afrique australe à combattre une milice terroriste islamiste qui a fait plus de 2.900 morts et déplacé plus de 50.000 personnes, depuis le début de l’insurrection. 

Selon le communiqué  : « Le gouvernement du Rwanda, à la demande du gouvernement du Mozambique, commencera aujourd’hui le déploiement d’un contingent de 1 000 personnels des Forces de défense rwandaises (RDF) et de la Police nationale du Rwanda (RNP) dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique, qui est actuellement touché par le terrorisme et l’insécurité ».

“La force conjointe travaillera en étroite collaboration avec les Forces de défense du Mozambique (FADM) et les forces de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans des secteurs de responsabilité désignés”, indique le communiqué.

Le contingent rwandais soutiendra les efforts visant à restaurer l’autorité de l’État mozambicain en menant des opérations de combat et de sécurité, ainsi que la stabilisation et la réforme du secteur de la sécurité (RSS).

«Ce déploiement repose sur les bonnes relations bilatérales entre la République du Rwanda et la République du Mozambique, suite à la signature de plusieurs accords entre les deux pays en 2018, et est ancré dans l’engagement du Rwanda envers la doctrine de la Responsabilité de Protéger (R2P) et les Principes de Kigali de 2015 sur la protection des civils », ajoute le communiqué.

Depuis octobre 2017, des extrémistes armés liés à l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) ont lancé une insurrection dans la région de Cabo Delgado au Mozambique. Le gouvernement mozambicain a lancé des attaques contre le groupe, mais il n’a depuis pas réussi à endiguer les insurgés.

Le groupe s’appelle parfois al-Shabaab, bien qu’ils n’aient pas de liens connus avec les somaliens al-Shabaab.

Les militants ont lancé des attaques et, en août 2020, se sont emparés de la ville portuaire de Mocimboa da Praia. Plus de cinquante personnes ont été décapitées par des terroristes dans la province en avril 2020 et un nombre similaire en novembre 2020.

En septembre 2020, les insurgés de l’EIIL ont capturé l’île de Vamizi dans l’océan Indien. Le 24 mars 2021, les militants se sont emparés de Palma, assassinant des dizaines de civils, déplaçant plus de 35 000 des 75 000 habitants de la ville.

Le 28 avril 2021, le président Filipe Nyusi s’est rendu au Rwanda et s’est entretenu avec le président Paul Kagame pour discuter de la situation en question. Le président Kagame avait précédemment déclaré que le Rwanda souhaiterait soutenir la lutte s’il est appelé, comme il le fait dans d’autres pays du continent.

LEAVE A REPLY